Special travaux

Comment choisir son siège de bureau ?

Le travail au bureau implique généralement de passer beaucoup de temps assis sur une chaise de bureau. La position assise sollicite particulièrement le dos et la nuque. Par conséquent, pour éviter les problèmes de colonne vertébrale, il est important que le siège de bureau soit ergonomique, soutienne le bas de votre dos et assure votre bonne posture.

Découvrez dans cet article quelques conseils afin de bien choisir votre siège de bureau !

A lire en complément : Boutiques de décoration : comment trouver leurs numéros de service client ?

Quel est le meilleur type de chaise de bureau ?

Il existe de nombreux sièges de bureau ergonomiques. Aucun type de chaise de bureau n’est nécessairement le meilleur mais il y a des choses très importantes à rechercher afin d’être le mieux assis possible. Ces éléments permettront à l’utilisateur de tirer tout le potentiel du modèle qu’il choisira et de prendre soin de sa santé.

Un bon siège de bureau ergonomique doit comprendre plusieurs caractéristiques :

A lire en complément : Paroi de baignoire : comment faire le bon choix en 2020 ?

  •     La hauteur du siège

La hauteur d’assise d’une chaise de bureau doit être facilement réglable. Un levier de réglage pneumatique est le moyen le plus simple pour y parvenir. Une hauteur de siège qui se situe entre 40 et 55 centimètres du sol devrait convenir à la plupart des gens. Cela vous permet d’avoir les pieds à plat sur le sol. Vos cuisses et vos épaules seront bien placées horizontalement même à la hauteur du bureau.

  •     La largeur et la profondeur du siège

Le siège doit être suffisamment large et profond pour soutenir confortablement chaque utilisateur. En général, une largeur entre 43 et 50 centimètres convient bien aux utilisateurs, c’est une taille standard. L’inclinaison du siège vers l’avant ou vers l’arrière doit être aussi réglable.

  •     Un bon soutien lombaire

Il est très important de pouvoir abaisser le dossier d’un siège s’il est ergonomique. La colonne lombaire a une courbe interne et le fait de rester longtemps assis sans soutien peut avoir tendance à affaisser cette courbe.

Les structures du bas de la colonne seront par contre plus tendues. Un fauteuil ergonomique doit être doté d’un réglage lombaire (en hauteur et en profondeur) afin que chaque utilisateur puisse s’adapter à la courbe interne du bas de son dos. Les bénéfices des sièges de bureaux ergonomiques  vous garantissent un dos en meilleur santé sur le long terme.

  •     Le dossier

Le dossier d’un siège de bureau ergonomique doit être aussi réglable en hauteur et en angle. Il doit être capable de soutenir la courbure naturelle de la colonne vertébrale, en mettant là encore l’accent sur un soutien lombaire adéquat. Le dossier doit être réglable en avant et en arrière, avec un mécanisme de verrouillage pour l’empêcher de trop reculer une fois que l’utilisateur a déterminé l’angle approprié.

  •     Matériaux du siège

Le matériau de l’assise et du dossier du siège doivent être suffisamment rembourrés pour assurer le confort d’assise pendant de longues périodes. Il est préférable d’avoir un tissu respirant plutôt qu’une surface dure.

  •     Accoudoirs

Les accoudoirs doivent être capables de soutenir confortablement les épaules de l’utilisateur et de les détendre. Les coudes et les bras doivent reposer légèrement et les avant-bras ne doivent pas être sur l’accoudoir lorsque vous écrivez.

  •     Pivoter

Tout fauteuil de style conventionnel ou ergonomique doit bénéficier d’un pivotement fluide. C’est important afin que l’utilisateur atteigne sans effort les différentes zones de son bureau.