Special travaux

Chercher un logement : les autres alternatives

Rien n’est plus plaisant que d’avoir un toit pour soi. Chercher un logement est devenu de plus en plus difficile pour de nombreuses personnes. Et si les offres sont en hausse dans certaines villes, l’accessibilité est un problème majeur.

En effet, avec un revenu moindre, accéder à un logement est vite devenu un parcours du combattant. Nombreuses sont alors les personnes qui ne peuvent louer et encore moins acheter. Face à ce problème qui empoisonne la vie, d’autres alternatives font leur apparition pour que chacun puisse accéder au logement. Et certaines sont vraiment originales.

A lire aussi : Pose d'une cuisine équipée : faire appel à un professionnel

Les locations en partage

Ces locations sont comparables à ce que font généralement les étudiants. Mais la différence c’est que le locataire n’est tenu que payer une chambre. C’est souvent le cas si la personne est vraiment propriétaire de son bien.

Selon les conditions, la personne aura ou non accès à d’autres pièces de la maison. Se rapprochant de cette idée, on retrouve aussi la colocation. Plus fréquente, elle est devenue plus professionnelle. En effet, des sites proposent même des services en ligne permettant aux futurs locataires et propriétaires d’entrer en contact et éventuellement de se rencontrer si l’affaire est concluante.

Lire également : Ce qu'il faut savoir sur la création de piscine à domicile

L’avantage avec ces sites c’est que le propriétaire peut faire connaître le type de locataire qu’il recherche. Cela peut limiter au maximum les mauvaises surprises.

Les tiny house

Si vous n’avez-vous jamais entendu parler des tiny house, vous pouvez consulter un blog immobilier ou des forums dans l’habitat également. C’est un concept nouveau mais très innovant dans son ensemble. Les tiny houses sont comparables à des maisons de poupées car elles sont relativement petites. Mais cela seulement vu de l’extérieur.

Le concept joue sur le visuel. L’apparence de la petite maison est mignonne, très attirante. Elle rappelle vaguement à une petite cabane de jardin peinte avec goût extérieurement. Mais toute la différence se joue à l’intérieur même de la petite maison. Avec une nouvelle conception, le mobilier est agencé et des petites techniques sont utilisées pour gagner le maximum de surface possible.

Étant assez exigu pour une famille entière, le tiny house est conseillé pour les personnes seules ou un couple tout au plus. Elles sont vendues généralement mais depuis quelques temps, la location est plus fréquente.

Les caves, cela vous tente ?

Avec la pénurie de logements, les propriétaires redoublent d’ingéniosité. La tendance depuis quelques temps ce sont les caves. Généralement les propriétaires les louent pour des personnes recherchant des caves pour stocker des affaires personnelles.

Mais certains propriétaires optent plus pour des locataires qui veulent réellement y vivre. Ils optent alors pour des changements radicaux pour que la cave soit vivable. Ainsi la pièce doit être aérée de façon à ce que les locataires ne puissent pas être victimes de l’humidité ou du manque d’aération.

Si certaines personnes n’hésitent pas à louer, d’autres ne sont du même avis.  Habiter dans les caves n’est pas aussi très évident car des discordes peuvent naitre entre propriétaire et locataire. Mais dans tous les cas, le prix de la location est très accessible.

Habiter en assistance aux personnes âgées

Dans certains pays, cela est devenu très courant. Cela revient à la notion de « au pair » mais quelques différences sont toutefois notables. Les personnes pouvant y accéder sont sélectionnées. Car en contrepartie d’un loyer en colocation relativement bas, la personne est aussi tenue de veiller sur le propriétaire.

D’autres critères sont aussi regardés de près. On privilégie aussi les personnes dotées d’une très bonne sympathie mais aussi celles en mesure d’aider la personne âgées en cas de problème de santé. Cela permet au locataire de profiter d’une nouvelle amitié.