Special travaux

Comment bénéficier du Prêt conventionné (PC) ?

Au rang des dispositifs facilitant l’acquisition d’un bien immobilier, figure le prêt conventionné. Le PC est une subvention accordée à l’emprunteur qui désire acquérir un logement sans condition de ressources et sans apport personnel. Il est cumulable avec de nombreux autres crédits et c’est pour cette raison qu’il est très apprécié par les particuliers. Que vous soyez investisseur ou non, il est judicieux de savoir comment obtenir ce prêt si vous manquer de moyens pour financer votre projet immobilier.

Le prêt conventionné : qu’est-ce que c’est ?

Le prêt conventionné ou PC est subventionné par l’État ; exactement comme le prêt d’accession social. C’est un prêt destiné au financement de projets immobiliers et permettant de bénéficier de l’APL (aide personnalisée au logement). Accessible à presque tous les particuliers, le PC n’est pas loin d’un crédit immobilier classique. Sa particularité est qu’il ne nécessite aucune condition de ressources ni d’apport personnel.

A lire en complément : Faire grossir son patrimoine immobilier : trois astuces !

Il permet au bénéficiaire de financer facilement l’achat de son logement (neuf, ancien avec ou sans travaux ou une construction) et de profiter d’un taux d’intérêt plafonné. Sa durée de remboursement va de cinq à trente années et peut être réduite ou allonger sur une durée maximum de trente-cinq ans.

Pour quel type de projet immobilier peut-on prétendre au prêt conventionné ?

Le prêt conventionné n’est autorisé que pour financer les projets tels que :

A voir aussi : Qu'est-ce que le duh ?

  • l’achat d’une résidence principale neuve, en construction ou ancien avec ou sans travaux.
  • Les travaux de logement où vous résidez
  • un projet d’immobilier locatif de logement ancien.

prêt conventionné

À quelles conditions peut-on bénéficier du prêt conventionné ?

Certes, tout particulier est autorisé à souscrire au prêt conventionné. Mais, d’autres conditions entrent également en jeu. Ainsi, pour être éligible, vous devez atteindre la maturité révolue, ensuite, vous ne devez pas être parent ni conjoint. Par ailleurs, vous devez vous engager à choisir un logement qui respecte les conditions d’occupation prévues aux articles L. 31-10-6 et R. 31-10-6 du code de la construction et de l’habitation en France.

À quelle autre aide immobilière peut-on associer le prêt conventionné ?

Le prêt conventionné est un crédit cumulable avec : Le prêt à taux zéro (PTZ), l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), le prêt accession d’Action Logement, un prêt épargne logement, un prêt aidé, une subvention de l’Anah (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat ou même un prêt immobilier classique.

À qui s’adresser pour souscrire au prêt conventionné ?

Pour souscrire au prêt conventionné, vous devez effectuer des démarches obligatoires. Cependant, seuls les établissements bancaires ayant passé un accord avec l’État sont en mesure de vous signifier la procédure à suivre et les documents à fournir. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez dans un premier temps vous renseigner auprès de votre banque. Ainsi, même dans la mesure où elle n’est pas autorisée à octroyer le prêt conventionné, elle pourra vous rediriger vers l’adresse qu’il faut.

Le prêt conventionné constitue un véritable atout pour les jeunes désirant réaliser leur projet immobilier. Ses conditions sont remarquablement flexibles et accessibles aux particuliers. Dans certains cas, le prêt conventionné peut aller jusqu’à couvrir entièrement vos opérations immobilières.