Special travaux

Comment bien choisir sa porte de garage ?

À l’image des autres ouvertures de votre habitation, il est important de porter une attention particulière pour le choix de votre porte de garage. Une porte de garage est l’un des éléments de votre habitation que vous allez utiliser tous les jours et ce, plusieurs fois même dans une seule et même journée. Qu’il s’agisse d’un projet de rénovation ou de construction, n’achetez pas au hasard votre porte de garage. Gros plan sur les éléments à prendre en compte pour qu’elle soit aussi esthétique, pratique que fonctionnelle.

Porte de garage et motorisation

S’il existe des portes de garage avec une motorisation intégrée, il est tout à fait du domaine du possible de motoriser votre porte de garage si ce n’est pas déjà le cas. Bien entendu, quelle que soit votre situation, vous devez pouvoir disposer de l’espace suffisant dans votre garage pour la motorisation et avoir à proximité une installation électrique pour le raccord. Notez que certains dispositifs peuvent être alimentés par l’énergie solaire, ce qui ne demande alors aucun travail, aucune tranchée au sol ou dans les murs. En parallèle, chaque automatisme d’ouverture est spécifique à l’ouverture de votre porte de garage et à son poids. Et, chaque modèle présente un niveau de rapidité, un niveau sonore qui lui est propre. C’est pourquoi, il est préférable de vous rapprocher de France Fermetures pour trouver la technologie adaptée à votre garage. Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs types de motorisation. 

A découvrir également : Dragées baptême & Idées déco baptême

La motorisation à chaîne – également appelée à courroie ou à vis sans fin – se fixe au niveau du plafond, s’adapte en fonction du poids et de la hauteur de la porte. 

La motorisation à crémaillère où lemoteur accompagne le déplacement de la porte le long d’un rail. 

A découvrir également : Et si vous installiez un portail coulissant ?

La motorisation tubulaire axiale, elle n’est destinée qu’aux portes de garage à enroulement, le principe de fonctionnement est alors similaire à celui d’un volet roulant.

La motorisation à bras assure le verrouillage automatique de la porte une fois fermée. En cas d’effraction, certains moteurs vont même jusqu’à exercer une contre-poussée. En parallèle, il est possible d’installer un éclairage automatique. Bref, c’est un dispositif plus complet qui présente l’avantage d’être piloté à distance via une télécommande ou votre smartphone par exemple. 

Pour finir, toutes les portes de garage sont motorisables et il existe un dispositif adapté pour vous permettre d’avoir un plus grand confort d’utilisation, tout en assurant la sécurité de vos biens et de votre tribu. 

Porte de garage et matériaux

À l’image de la motorisation, il existe de nombreux matériaux pour votre porte de garage. Bien entendu, là encore le choix est souvent tributaire de l’ergonomie de la porte de garage que vous aurez choisie, mais aussi, de l’harmonie d’ensemble avec la maison et l’aménagement de votre extérieur. Pour finir, chaque matériau présente des propriétés intrinsèques et des inconvénients. Attention toutefois, comme pour les fenêtres, il existe des obligations à respecter dépendamment du Plan Local d’Urbanisme de votre ville de résidence, du règlement de copropriété si tel est le cas. si vous habitez dans un secteur protégé, vous devrez avoir l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France.

Porte de garage en bois. Le bois est un matériau esthétique, chaleureux qui résiste bien aux intempéries. S’il confère au garage une première barrière thermique, ce dernier réclame un entretien régulier. En parallèle, il doit être traité IFH (Insecticide Fongicide Hydrofuge) et provenir de forêts gérées durablement. Pour finir, c’est un matériau assez lourd qui se prête mal à la motorisation.

Porte de garage en acier. Matériau résistant, disponible dans de nombreux coloris, ce dernier doit également être traité contre la corrosion notamment pour durer plus longtemps. Et parce qu’il dispose d’un bilan thermique et phonique moindre que le bois, mieux vaut privilégier des modèles à double paroi qui intègrent un isolant. Néanmoins, les portes de garage en acier ne demandent que peu d’entretien. 

Porte de garage en aluminium. Léger, recyclable, par définition inaltérable, l’aluminium est un matériau résistant. Ce dernier ne rouille pas et ne demande alors aucun entretien spécifique. S’il est robuste, il n’en reste pas moins un important conducteur thermique. Pour finir, c’est un matériau plus adapté aux ouvertures verticales. 

Porte de garage en PVC. Matériau le plus économique par définition, la porte de garage en PVC ne demande aucun entretien. Décliné pour toutes les configurations de portes, léger, mieux vaut prévoir des dispositifs antieffraction, ce dernier n’assurant qu’une faible protection.

Porte de garage et ouverture

Dépendamment de la configuration de votre garage, de l’espace disponible, de la pente, du recul de part et d’autre de la porte, de la proximité avec une rue passante notamment, une ouverture sera à privilégier par rapport à une autre. Dépendamment du modèle choisi, vous pourrez opter pour une porte de garage avec un portillon. Une astuce pratique pour pénétrer dans votre garage sans devoir ouvrir complètement la porte. Idéal si la mobilité est au cœur de vos préoccupations.

Porte de garage sectionnelle. Elle se compose alors de plusieurs panneaux articulés qui s’ouvrent en coulissant sur deux rails. Les rails peuvent être disposés de manière horizontale ou verticale. Facilement motorisable, il convient toutefois d’avoir l’espace suffisant sur le côté, ou la hauteur sous plafond nécessaire à son installation. 

Porte de garage enroulable. Avec une ergonomie identique à celle des volets roulants, cette ouverture est celle qui optimise le plus l’espace. Il s’agit de lames agrafées les unes aux autres et qui s’enroulent dans un coffre. Ce modèle est également compatible avec la motorisation.

Porte de garage basculante. Composée d’un panneau unique qui bascule vers le haut, guidé par un rail et qui vient se loger parallèlement au plafond. 

Porte de garage coulissante. La porte de garage coulisse alors sur un rail le long du mur. Attention toutefois à aménager l’intérieur de votre garage pour qu’aucun objet ne gêne le refoulement de la porte à l’intérieur. 

Porte de garage battante. Simple ou double, le vantail s’ouvre alors vers l’extérieur. Bien entendu, il est impératif d’avoir l’espace suffisant pour cela. 

Porte de garage pliante. Pratique et esthétique, cette porte s’ouvre à la manière d’un accordéon.