Special travaux

Diagnostic gaz : quelles sont les raisons de le faire ?

Aujourd’hui, l’on constate de plus en plus, l’augmentation des risques de défaillance des installations domestiques vétustes. L’installation du gaz dans votre domicile fait aussi partie du lot, lorsque cette installation à déjà plus de 15 ans. En effet, à cet âge, votre installation peut créer d’autres problèmes sanitaires à la maison. Ainsi, parmi les dix diagnostics obligatoires pour faire des affaires avec son bien immobilier, le diagnostic gaz s’y retrouve également. Mais, quelles sont concrètement les raisons de le faire, découvrez tout dans cet article.

Une vérification est opportune pour une vente immobilière 

Le diagnostic gaz que vous arriverez à faire en vous rendant sur https://www.diag-immo-rennes.fr/gaz/ est important lorsque la maison doit être vendue. En effet, en faisant ce diagnostic pour toute installation au gaz de plus de 15 ans, le diagnostiqueur identifie les problèmes qui peuvent survenir avec un vieil équipement. Lorsque l’installation au gaz est vieille, il peut y avoir des échappements de gaz comme le monoxyde de carbone. Il faut noter que ce dernier peut être à la base des intoxications au monoxyde de carbone ou explosions de la maison. Cela représente alors un véritable danger pour l’humain. Lorsque vous devez acheter une maison dont l’installation gaz est dans cette tranche d’âge, vous ferez mieux d’exiger que ce diagnostic soit fait. Ceci est une disposition qui date du 1er novembre 2007.

A lire en complément : Un matelas en latex naturel : un sommeil réparateur en perspective

Les normes de qualités sont inscrites par le code de la construction et de l’habitation dans les articles L.271-4 à L.271.6. Le présent diagnostic doit à présent être joint au dossier de diagnostic de transaction immobilière lors de la transaction.

Ainsi, vous pourrez vite vendre votre maison et le futur acheteur saura que votre maison respecte tout au moins les normes de sécurité. Jadis, quand vous mettez votre bien en location, vous n’avez pas besoin de réaliser le présent diagnostic.

A découvrir également : Pourquoi faire le choix d’une porte d’entrée en PVC ?

Toutefois, depuis le 1er juillet 2017, vous devez joindre à votre dossier de location, le diagnostic gaz.

Finir avec les problèmes liés au gaz 

Trois types de problèmes peuvent être décelés au niveau du gaz. Il y a les problèmes de type A1 qui présente des risques presque insignifiants que le diagnostiqueur vous expliquera simplement. Ici, vous aurez des conseils dont vous tiendrez compte lors des travaux d’aménagement à venir. En plus de cela, il y a les risques de types A2 qui doivent être pris réellement au sérieux. À ce niveau, l’expert vous dira exactement ce qu’il faudra faire le plus tôt possible comme travail afin de pouvoir vous servir toujours de votre gaz. Enfin, il y a le DGI (Danger Grave Immédiat). À ce stade, le professionnel doit stopper l’utilisation du dispositif et vous expliquer les travaux qu’il y a lieu de faire. Il vous donnera ces conseils pratiques après avoir condamné les parties concernées. Ainsi, vous devez faire ce diagnostic si vous tenez à votre propre sécurité.

Que prend en compte ce diagnostic ? 

Le présent diagnostic amène l’expert à d’abord contrôler l’état des équipements d’alimentation en gaz naturel. Aussi, il contrôlera les équipements qui vous permettent de produire l’eau chaude sanitaire. En outre, il sondera les tuyauteries et les accessoires de raccordement tout en contrôlant la performance des systèmes de ventilation se trouvant dans le logement. Il faut noter que la durée de validité du présent diagnostic est de 3 ans. Avec ce certificat de conformité, vous pouvez mettre en vente votre bien immobilier lorsque cela vous semble le bon moment.