Conseils

Focus sur le rotin, ses origines, ses caractéristiques et son entretien

A voir aussi : Comment réussir l’achat d’un lit gigogne ?

Popularisé ces dernières années, le rotin s’invite de plus en plus dans nos intérieurs pour son authenticité et sa légèreté. Ce matériau trouve ses origines en Asie du Sud-Est. Il a su s’adapter aux époques pour devenir  un incontournable du design. Tour d’horizon du rotin, de ses origines à son entretien.

Un patrimoine ancestral

Le rotin fait partie intégrante du paysage depuis plus de 1000 ans. Dès le Moyen-Âge, les échanges commerciaux avec l’Orient popularisent les premiers meubles en rotin en Occident. Progressivement au fil des siècles, son utilisation s’intensifie, notamment pour les styles Louis XV et Régence encore appréciés aujourd’hui. Au XIXème siècle, l’apparition des « vanniers », fabricants de meubles en rotin, marque le début de sa production de masse. Le rotin retrouve une place de choix grâce aux tendances : 

A lire en complément : Comment choisir ses meubles de salon?

  • scandinave ; 
  • minimaliste ; 
  • rustique. 

Il répond également au désir de se rapprocher de la nature, faisant écho à ses origines lointaines. Vous pouvez ainsi acheter un luminaire en rotin pour apporter une touche élégante et chaleureuse à votre décoration.

Un matériau originaire d’Asie du Sud-Est

Le rotin provient du palmier éponyme qui pousse naturellement dans cette région du monde, notamment en Indonésie et en Malaisie. Ses feuilles sont récoltées puis transformées en fibres. Une fois tressées, elles permettent de créer de multiples objets depuis des millénaires : 

  • des meubles ; 
  • des paniers ; 
  • des abat-jour. 

Apprécié pour sa solidité et sa flexibilité, le rotin était également employé pour la fabrication d’armes et d’outils. 

La découverte du rotin en occident

Ce matériau a véritablement conquis l’Europe et l’Amérique du Nord à la fin du XIXe siècle. Recherchant des alternatives au bois pour le mobilier, les occidentaux découvrent les qualités du rotin : 

  • résistant ; 
  • durable ; 
  • bon marché. 

Ces types de meuble étaient populaires auprès des classes moyennes. Ils pouvaient aménager leur intérieur à moindre coût. Son utilisation devient donc massive, notamment en Angleterre et aux Etats-Unis. Si le rotin fut peu à peu délaissé au XXe siècle avec l’arrivée du plastique, il retrouve aujourd’hui tout son attrait grâce à un regain d’intérêt pour les matériaux naturels.

Caractéristiques et atouts du rotin

Avec ses nombreux avantages, le rotin est très apprécié.

Légèreté et solidité

Taillé dans les tiges souples du palmier, le rotin allie une grande légèreté à une résistance étonnante. Il supporte des charges importantes sans plier ni se casser.

Flexibilité

Le rotin peut être plié dans toutes les directions sans jamais se briser, ce qui en fait un matériau de choix pour les formes courbes.

Durabilité

Résistant aux intempéries et aux assauts du temps, le rotin dure des dizaines d’années s’il est bien entretenu.

Personnalisation

Selon l’essence de palmier utilisée, le rotin offre une large palette de couleurs et de textures permettant de créer des designs uniques.

Ecologique

Renouvelable et peu émetteur de carbone, le rotin a un faible impact environnemental comparé à d’autres matériaux comme le métal ou le plastique.

Confort

Grâce à son tressage serré, le rotin procure un excellent soutien au corps tout en restant respirant.

Fabrication des meubles en rotin

La fabrication des meubles en rotin est une activité ancestrale pratiquée depuis des siècles dans les régions productrices.

Les tiges de rotin sont récoltées manuellement ou mécaniquement à maturité, environ 5 ans après le développement de l’arbre. Elles sont ensuite séchées plusieurs semaines puis découpées selon les besoins.

Le rotin peut être : 

  • tressé ; 
  • tissé ; 
  • canné. 

Le choix de la technique dépend des différentes pièces des meubles à former, que ce soit : 

  • l’assise ; 
  • le dossier ; 
  • les accoudoirs. 

Ces éléments sont ensuite assemblés avec des cordes végétales ou de la colle. Le meuble est ciré ou huilé pour le protéger. Chaque étape requiert beaucoup de patience et de dextérité manuelle, expliquant le prix relativement élevé des meubles en rotin comparé à d’autres matériaux. Cependant, le résultat en vaut la peine tant le rotin développe au fil du temps un cachet naturel incomparable.

Choisir et utiliser le rotin chez soi

Le rotin convient à de nombreux projets décoratifs grâce à sa polyvalence : 

  • luminaires ; 
  • salons de jardin ; 
  • commodes ; 
  • bibliothèques.

Néanmoins il craint l’humidité et les intempéries. Il est donc déconseillé de l’utiliser dans des pièces humidifiées comme la salle de bain ou la cuisine. Les meubles de jardin doivent être rentrés ou couverts en cas de pluie.

Associé à une 

décoration cocooning

, le rotin apporte chaleur et douceur à une pièce. Il met particulièrement en valeur les 

styles exotiques et scandinaves

. Le confort d’assise peut être amélioré par l’ajout de coussins ou tissus décoratifs. La pose de protections sur accoudoirs et assises est également recommandée afin de 

préserver la qualité du tressage

 au fil du temps.