Travaux

Comment stopper efficacement et durablement une invasion de fourmis ?

Les fourmis sont des insectes fascinants, réputés pour leur organisation sans faille. On en compte des dizaines de milliers d’espèces dans le monde. Le poids de toutes les fourmis du globe serait d’ailleurs supérieur à celui de tous les humains réunis ! C’est dire si elles sont nombreuses ! Rien d’étonnant à ce qu’on les retrouve dans nos jardins et dans nos habitations ! Si elles jouent un rôde de décomposeur essentiel pour la biodiversité, les fourmis ne sont cependant pas les bienvenues dans les maisons. Il existe heureusement des méthodes simples pour stopper efficacement et durablement une invasion de fourmis.

    1. Limiter les accès à la nourriture

Les fourmis sont attirées par les aliments, et notamment par la nourriture sucrée. Elles peuvent sentir les odeurs jusqu’à plusieurs kilomètres de distance ! Il est alors essentiel de ranger les denrées alimentaires dans des contenants hermétiques, si possible en verre. De même, un nettoyage rigoureux de la cuisine et de la salle à manger s’impose pour lutter contre une invasion de fourmis. Quelques miettes de biscuits sous un meuble, des traces sucrées sur un plan de travail ou encore des restes alimentaires oubliés dans un coin de la table attireront automatiquement les fourmis. Stopper ou éviter une invasion passe donc par du nettoyage et du rangement.

Lire également : Pourquoi faire appel à un service de plombier professionnel ?

    1. Bloquer les issues

Étant donné qu’elles sont de très petite taille, les fourmis peuvent se glisser partout. En colmatant les portes et les fenêtres et en réparant d’éventuelles fissures, on limite le risque d’invasion. D’autant que certains de ces insectes peuvent engendrer de gros dégâts dans un bâtiment, jusqu’à fragiliser sa structure. Il est peut-être temps de réparer la fenêtre qui ferme mal ou d’investir dans un bon mastic !

    1. Utiliser des répulsifs naturels contre les fourmis

Différents produits que l’on a tous dans nos placards peuvent jouer un rôle répulsif. Sans danger, ils permettent de prévenir une invasion ou de repousser des indésirables. Si ces produits anti-fourmis restent inefficaces, il faudra alors utiliser d’autres méthodes. Voici néanmoins quelques substances naturelles pouvant tenir les fourmis à distance.

A lire aussi : Comment bien choisir son poseur de fenêtre ?

      1. Le vinaigre blanc

La forte odeur du vinaigre blanc dérange les fourmis, mais aussi de nombreux insectes nuisibles susceptibles de pénétrer dans une habitation. Ce produit masque également les phéromones laissées par les fourmis (ces phéromones indiquent à leurs congénères le chemin à suivre).

Le vinaigre peut être pulvérisé directement sur les zones de passage, pur ou dilué, afin d’empêcher les fourmis de pénétrer dans le logement. Une autre méthode consiste à passer une éponge imbibée de vinaigre blanc sur les fenêtres, les plans de travail de la cuisine ainsi que sur le bas des portes et des baies vitrées.

      1. Les huiles essentielles

Particulièrement efficaces pour éradiquer les fourmis, les huiles essentielles permettent aussi de parfumer agréablement l’intérieur de la maison. Le mélange d’huile essentielle d’amande douce et de menthe poivrée chasse les nuisibles de façon naturelle. Après dilution, cette préparation est pulvérisée sur les zones d’entrée ou de passage, notamment les portes et les fenêtres. De même, l’huile essentielle de lavande est très efficace et agit comme un véritable répulsif contre les insectes. Il suffit d’en déposer quelques gouttes sur un tissu et de le placer dans les placards de la cuisine et du cellier.

      1. Le marc de café

Si le marc de café ne tue pas les fourmis, il les empêche toutefois de rentrer dans la maison. Cette substance est généralement utilisée en prévention. Légèrement humidifié, le marc de café est placé dans un petit récipient ou appliqué tel quel aux pieds des murs. On peut aussi en laisser dans la cuisine. L’acidité du produit rebute les fourmis et son odeur masque les traces de phéromones. Le marc de café sert aussi dans le jardin. Mélangé à la terre, il forme une barrière naturelle autour des plantations et des fleurs en pot.

      1. Le bicarbonate de soude

S’il est multifonction dans nos habitations, le bicarbonate de soude reste toxique pour les fourmis. Une fois ingéré, il réagit aux leurs sucs digestifs jusqu’à faire exploser leur estomac… Pour les tenter, le bicarbonate est mélangé à du sucre. La terre de diatomée peut aussi remplacer le bicarbonate de soude. 100 % naturelle, cette poudre de roche est néanmoins mortelle pour les insectes.

      1. Le citron

L’odeur du citron perturbe les récepteurs sensoriels des fourmis. Les citrons trop mûrs, voire moisis, sont les plus efficaces. Pulvérisé aux endroits stratégiques ou découpé en rondelles et disposé aux points d’entrée, le citron est un allié de choix dans la lutte contre les fourmis. Les épluchures peuvent aussi être placées dans les pots de fleurs pour repousser les insectes.

      1. La menthe et le basilic

L’odeur de ces deux plantes gêne les fourmis. Il est donc intéressant d’en planter dans le jardin ou d’en cultiver en pot dans la cuisine.

    1. Piéger et tuer les fourmis

On peut piéger naturellement les fourmis en mettant du miel dans un bol à proximité d’un endroit très fréquenté. Elles seront attirées par le goût sucré et resteront coincées dans le récipient. Il est également possible de trouver des insecticides chimiques dans les grandes surfaces ou dans des magasins spécialisés. Commercialisés sous différentes formes, ces produits sont généralement efficaces, mais ils doivent surtout être manipulés avec la plus grande précaution. Leur toxicité en fait un danger potentiel pour les enfants et les animaux domestiques.

    1. Faire appel à un désinsectiseur

En cas d’invasion importante, seule l’intervention d’un professionnel permettra de venir à bout de la colonie. L’entreprise de désinsectisation élimine totalement les insectes des habitations ou des locaux professionnels. Déraking est une société bordelaise spécialisée dans le débarras et l’éradication des nuisibles. Son expérience, son savoir-faire et l’utilisation de produits spécifiques lui permet d’apporter une solution durable contre les fourmis.