Special travaux

Où planter le basilic ?

Que ce soit pour la consommation de sa feuille ou pour l’utilisation de son arôme, le basilic est une plante très prisée des amoureux du jardinage. Pour bénéficier pleinement de ses bienfaits, il faut savoir la planter. Étant donné que le nombre de personnes souhaitant l’utiliser dans leur jardin ne cesse de s’accroitre, il devient important de connaître les meilleurs endroits pour le mettre en terre ainsi que les atouts et caractéristiques propres à chacun d’eux.

Planter le basilic au soleil et en pleine terre

Le basilic est une plante qui se développe dans la chaleur et grâce aux rayons solaires. Sa germination se fait idéalement dans une température de 20°C pour au moins 16°C de chaleurs. Ainsi donc, il est conseillé de le planter dans un endroit ensoleillé et surtout à l’abri du vent. Un espace à mi- ombre, c’est parfait pour votre culture. Évitez-lui les terres lourdes, car elles ralentissent sa croissance. Peu gourmande toutefois, il ne requiert aucune sorte de fertilisant pour se développer convenablement. Cependant, lorsque vous le sentez fatigué, mettez du fumier ou du compost.

Lire également : Quand tailler l'herbe de la pampa ?

De la même manière, vous pouvez le planter dans un carré d’aromates tout en le combinant avec d’autres plantes de la même espèce ayant les mêmes besoins telle que la sarriette annuelle, l’aneth et la coriandre. Dans un potager, le basilic occupe très peu d’espace. Ainsi donc, il peut aisément trouver sa place entre des légumes ou aux extrémités des planches. Vous pourriez même l’associer aux plants de tomate. De cette façon, il communique son arôme aux fruits. Les sols parfaits pour ce type de culture sont ceux humifères, légers et surtout riches. 

récolte basilic

A voir aussi : Bien choisir sa piscine

Planter le basilic en pot

Vous pouvez le planter en pleine terre à partir du mois de mai et pendant toute la période estivale. Le rempotage intervient donc quelques temps après. Cependant, le plus recommandé est de le mettre en pot juste après l’achat. De la même façon, il s’adapte aisément à une culture en intérieur, sur un balcon ou une terrasse.

En ce qui concerne la meilleure période pour planter le basilic, sachez qu’il n’y en a vraiment pas. L’accent est plus mis sur le mois de mai et notamment sur la période courant d’avril à septembre octobre. Planté sur le sol, il pousse parfaitement, peu importe le moment de l’année où vous le mettez en terre. Suivez les étapes ci-après pour une plantation réussie :

  • Pour une récolte de qualité, privilégiez des semis de basilic
  • Désinfectez le contenant
  • Mettez du gravier et du terreau pour plante aromatique
  • Retirez le plant du récipient dans lequel il a été vendu puis déposez-le au milieu du pot que vous prenez soin de remplir de terreau
  • Arrosez ensuite suffisamment et surtout gardez le pot dans un endroit lumineux

Trois opérations indispensables sont à amener pour assurer une belle croissance à votre plante. Il s’agit de biner au tout début, de pailler lorsque fini le mois de juin et enfin de tailler régulièrement le bout des tiges pour éviter aux fleurs d’apparaitre. En effet, lorsque c’est le cas, les feuilles peinent à se développer et la plante meurt.