Travaux

Quel matériel électrique posséder chez soi ?

Une installation électrique doit répondre aux règles de la norme NF C 15-100. Cette norme dicte tout ce qui concerne l’installation électrique, du matériel en passant par leur nature et leur nombre jusqu’à leur emplacement. Cette norme française définit entre autres, le matériel électrique que vous devez posséder chez vous.

A lire en complément : Quelles sont les bonnes raisons de passer par un serrurier professionnel ?

Le contenu basique d’un tableau électrique

Le tableau électrique ou le tableau de répartition est le centre de toute l’installation électrique d’un appartement ou d’une maison. C’est de là que part le courant alimentant tous les circuits de la maison. Le coffret électrique héberge tous les connecteurs nécessaires pour distribuer le courant aux circuits, mais également tous les appareils de protection.

2 types de disjoncteurs

Pour assurer le bon fonctionnement et la protection de tous les circuits électriques d’une maison, un certain nombre de dispositifs électriques est nécessaire. Ces dispositifs, comme les interrupteurs ou disjoncteurs différentiels sont conçus pour protéger les personnes de l’électrocution. Le disjoncteur principal quant à lui sert à protéger tous les circuits. Trouvez ici tous les disjoncteurs électriques schneider pour savoir de quoi vous avez réellement besoin.

A lire également : Travaux de copropriété : le mode d’emploi !

Les peignes de raccordement

Le tableau électrique se présente comme un coffret dans lequel on trouve une ou plusieurs rangées composées de disjoncteurs. Pour alimenter ces différents éléments, il est nécessaire de mettre en place des peignes de raccordement. Les peignes de raccordement peuvent être de type horizontal ou vertical.

Quelques appareils facultatifs

Les organes électriques les plus incontournables dans un tableau électrique sont les disjoncteurs. Néanmoins, pour des questions de plus de sécurité et de plus de confort, vous pouvez ajouter d’autres appareils. Il n’est pas rare d’ajouter un parafoudre, un télérupteur ou encore un transformateur dans le tableau électrique.

Dans le cas où vous auriez besoin de surveiller de plus près vos consommations, vous pouvez opter pour l’utilisation d’un écocompteur. Par ailleurs, l’installation de l’écocompteur est recommandée par le RT2012. Ce compteur spécial est à installer dans le tableau électrique. Pour faire encore plus d’économies d’énergie, vous pouvez installer un contacteur heures creuses.

Deux autres coffrets présents près du tableau électrique

En amont du tableau électrique, vous avez le compteur électrique fourni par votre fournisseur d’énergie. C’est l’appareil qui sert à comptabiliser en temps réel la consommation électrique de toute la maison. D’une manière générale, le compteur est associé à un disjoncteur dédié. Comme tous les disjoncteurs, celui-ci sert à protéger le circuit des surcharges et des courts-circuits.

Actuellement, il n’est pas rare d’avoir après le tableau électrique un coffret de communication. Il s’agit d’un coffret réservé à tout ce qui est multimédia. La connexion haut débit, le câble ou encore le téléphone sont autant d’éléments ayant besoin d’alimentation électrique. Ces appareils utilisent des prises et fils spécifiques. C’est pour cette raison qu’il est intéressant de leur dédier tout un coffret.

Les composants des circuits de l’installation

Le rôle des tableaux et des coffrets est de centraliser la distribution de l’énergie et d’en assurer la sécurité. Pour véhiculer le courant dans toutes les pièces de la maison, le matériel électrique nécessaire est composé par les câbles et les éléments de raccordement. Parmi ces éléments, on peut citer les boîtes de dérivation, les différentes sortes d’interrupteurs et de prises.