Conseils

Rentrée 2022 : comment aménager une haie de jardin ?

La canicule n’aura épargné personne cette année encore, à tel point qu’il a parfois été difficile de profiter de son jardin tellement la chaleur en était intenable. Septembre étant la période propice pour avoir la main verte, nombre de propriétaires décident de s’atteler à la tâche et de planter une haie. Nous vous donnons ici quelques conseils sur comment bien la choisir selon vos besoins.

L’écran vert : préserver votre intimité

Si vous faites le choix d’une haie fonctionnelle, l’objectif est de choisir une ou plusieurs variétés d’arbustes assez denses qui vous permettront de rester à l’abri des regards indiscrets. Opter pour une haie diverse, c’est également vous prévenir de certains désagréments, notamment des maladies. En effet, lorsque vous plantez la même espèce d’arbuste tout le long de votre haie, si l’un des pieds se trouve être malade, il risque de contaminer plus rapidement ses confrères.

A découvrir également : Guide pour adopter le Feng Shui dans votre maison

De plus, contrairement à une haie uniquement composée d’arbustes persistants, une haie variée vous permettra de laisser passer la lumière du soleil en hiver. Nous vous conseillons ainsi de planter une haie composée au ⅔ d’arbustes persistants, tels que les conifères de type thuya ou Cyprès de Leyland (deux variétés à croissance rapide), et d’⅓ d’arbustes à feuillage caduc. Il vous faut rechercher la densité de bas en haut et une épaisseur d’au minimum 80 cm. Une taille régulière de votre haie vous permettra de maitriser son expansion et de rapidement lui donner une belle forme.

La haie défensive : se protéger des intrus

Pour une haie défensive, il vous faudra vous orienter vers des arbustes à épines afin de prévenir toute intrusion. Pour que votre haie remplisse pleinement son rôle, il lui faudra une hauteur d’au moins 1,50 m et une épaisseur minimum de 80 cm, avec des arbustes plantés en rang serré. Selon les variétés choisies, votre haie défensive pourra avoir un feuillage vous permettant de vous protéger des regards indiscrets ou des fleurs pour le côté esthétique et des fruits décoratifs. Le petit bonus étant la faune sauvage que ces arbustes attireront, par exemple les oiseaux ou les hérissons.

A lire en complément : Comment être sûre de son choix de matelas ?

Le brise-vent : lutter contre les intempéries

Lorsqu’il s’agit d’une petite brise d’été qui vient nous rafraichir légèrement, le vent peut être le bienvenu. En revanche, quand il se transforme en véritable couloir d’air et qu’il vous empêche de profiter de votre jardin, il devient un indésirable. Ainsi, choisir une haie brise-vent vous permettra de réduire sa vitesse, de l’affaiblir et de diminuer son impact. La règle est simple : la distance couverte est égale à dix fois celle de la hauteur de votre haie. Ainsi, une haie de 3 m de haut protègera un jardin d’une largeur de 30 m. Mais pour cela, il vous faudra choisir des arbustes adaptés : des feuillages caducs (charme, érable champêtre, etc.), qui permettent de filtrer le vent, d’avoir un bon ancrage et d’être dynamique face à l’élément, mélangé à des persistants à feuillage peu dense ou petites feuilles (thuya, laurier palme ou éléagnus).