Travaux

Isolant naturel : lequel choisir ?

isolation par l'extérieur

Opter pour un isolant naturel pour votre maison est une démarche écologique et économique. Il existe une multitude d’options, allant de la laine de bois à la fibre de lin, en passant par le liège et la ouate de cellulose. Mais lequel choisir ? Nous décortiquons dans notre article les différents isolants naturels pour vous aider à faire le meilleur choix en matière d’isolation thermique, tout en prenant en compte les défis liés à la chaleur et au froid.

La laine de coton

La laine de coton est un matériau isolant naturel fabriqué principalement à partir de fibres de coton recyclé. Sa capacité d’isolation thermique et phonique efficace est due à sa faible densité qui lui permet d’emmagasiner une grande quantité d’air.

Lire également : Panneaux solaires : quel acteur choisir pour l’installation des équipements ?

Elle est particulièrement appréciée pour son côté écologique, étant un produit d’origine renouvelable et recyclé. Elle présente également un bon rapport poids/performance parmi les isolants biosourcés. La laine de coton réduit également les risques d’allergie, ce qui en fait un choix sain pour l’environnement intérieur de la maison.

Si la laine de coton vous intéresse pour votre isolation, nous vous recommandons de vous tourner vers le spécialiste en matériaux biosourcés Matériaux Naturels : https://www.materiaux-naturels.fr/produit-liste/533-isolants-laine-coton.

A lire également : Isoler avec de l'aluminium

La fibre de bois

La fibre de bois est un isolant naturel très performant, issu de ressources renouvelables. Elle est produite à partir de déchets de scieries, ce qui réduit son impact environnemental.
Elle présente une capacité thermique de 2,10 J/kg K et un coefficient thermique de 0,038 W/m.K, ce qui en fait un excellent isolant contre le froid et la chaleur. Son déphasage thermique important garantit un confort en été comme en hiver.

On la trouve sous différentes formes : en vrac (flocons) pour l’isolation des combles ou des murs creux, en panneaux semi-rigides ou rigides pour l’isolation des murs, toits et sols.

La fibre de bois est aussi réputée pour ses performances acoustiques supérieures à celles des isolants synthétiques. Elle est résistante à l’humidité et présente une grande durée de vie.

Sa fabrication génère peu d’émissions de CO2 et nécessite une faible quantité d’énergie grise, ce qui en fait un choix écologiquement responsable.
La fibre de bois est donc un choix optimal pour une isolation efficace et respectueuse de l’environnement.

Le coton recyclé

Le coton recyclé est obtenu à partir de fibres de coton post-consommation. Il se distingue par sa capacité à offrir une excellente performance thermique, ainsi qu’une isolation phonique efficace. Ce produit est issu de l’économie sociale et solidaire.

Il présente cependant quelques inconvénients. Sa résistance naturelle aux rongeurs et aux insectes est faible, ce qui nécessite un traitement supplémentaire. Notez qu’il doit être ignifugé avant utilisation en raison de sa haute inflammabilité.

Le coton recyclé est généralement utilisé en isolation intérieure des murs, des rampants et des combles perdus. Il offre une facilité d’installation et une durabilité notable.

En termes écologiques, le processus de recyclage du coton requiert très peu d’eau, pas d’engrais, pas de pesticides et pas d’agriculture intensive. Par conséquent, son empreinte écologique est bien modérée par rapport au coton standard.

Le liège expansé

Le liège expansé est un matériau d’isolation écologique qui se distingue par ses performances et sa durabilité. Il est fabriqué à partir de l’écorce de chêne-liège, une matière première renouvelable, sans aucun traitement chimique. De par sa nature, le liège expansé est naturellement résistant à l’humidité, aux insectes et aux rongeurs.

Il présente une densité élevée, environ 180 kg/m3, ce qui lui confère une excellente capacité d’isolation thermique et phonique. Il est adapté pour l’isolation intérieure et extérieure, et peut être utilisé pour diverses applications, comme l’isolation des murs, des toits, des sols et des combles non habitables.

Le liège expansé est disponible en différentes formes, notamment en plaques ou en granulés. Il offre une installation facile et peut être utilisé sous dalle ou sous chape, grâce à sa forte résistance aux charges.

Notez aussi qu’il a un faible coût énergétique lié à sa production, car il est obtenu grâce à un procédé naturel de surchauffage du liège à la vapeur d’eau. Cette caractéristique le rend particulièrement intéressant d’un point de vue écologique et économique.

La laine de mouton

La laine de mouton est un isolant naturel très performant qui provient de la tonte des moutons. Sa particularité réside dans ses excellentes propriétés thermiques et acoustiques. Grâce à sa structure fibreuse, elle emprisonne l’air, réduisant ainsi les transferts de chaleur.
Parmi ses avantages, nous pouvons citer :

  • La résistance thermique : entre 0.035 W/ (m.k) et 0.045 W/ (m.k)
  • L’isolation phonique : réduction du son jusqu’à 55 dB ;
  • La régulation de l’humidité : elle peut absorber jusqu’à un tiers de son poids en eau, sans affecter ses performances isolantes.

Après la tonte, la laine est traitée (lavée, démêlée, ignifugée, etc.) avant d’être utilisée comme isolant. Une option écologique et performante pour garder votre logement confortable, été comme hiver.
—————-

Alors, quel isolant naturel allez-vous choisir ?