Special travaux

Du parquet pour ma salle de bain : possible ?

La salle de bain fait incontestablement partie des endroits importants d’une maison. De manière générale, on remarque le retour en force du parquet dans divers projets d’aménagements et la salle de bain n’est pas en reste. Si vous vous êtes longtemps demandé s’il était possible de faire installer un parquet dans votre salle de bain, arrêtez de vous poser la question. Il est tout à fait possible d’avoir un parquet dans votre salle de bain. Pour les amoureux de la décoration, le parquet dans la salle de bain est une belle opportunité de mettre en valeur des arrangements authentiques.

Quel parquet pour ma salle de bain ?

S’il était jusqu’à un moment impossible d’envisager du parquet dans la salle de bain, aujourd’hui cela est bel et bien faisable. En utilisant un bois adapté pour l’humidité de cette pièce, vous n’avez rien à craindre. En effet, il existe des essences de bois qui résistent naturellement à l’eau et qui sont par conséquent indiquées pour les pièces à eau. Globalement, les essences tropicales sont très résistantes à l’humidité. Néanmoins, voici une liste qui résume les différents bois adéquats pour la salle de bain.

A découvrir également : La grande tendance des stickers muraux

Les essences exotiques : naturellement résistantes

le parquet bambou

le bambou

A lire également : Les avantages du gazon synthétique

le teck, le kempass

le doussié

le jatoba, le moabi, l’ipé

le wengé, le merbeau

l’iriko, le mutenyé

le padouk.

Les bois européens : résistants à l’humidité après traitement

l’acacia

le frêne

le pin maritime

le hêtre

l’épicia

le peuplier.

Comment procéder au collage d’un parquet de salle de bain ?

Deux méthodes de collage de parquet sont généralement pratiquées :

au cordon : le travail est effectué ici avec une colle mastic polyuréthane. On utilise cette méthode pour les lames de parquet avec rainures et languette, elle tolère nombre de supports et enveloppes. Le collage au cordon améliore l’isolation sonore. En ce qui concerne la pose, les cordons de colles doivent être posés de manière continue, avec un espacement de 10 à 15 cm, perpendiculairement aux lames. Lorsque la lame est posée sur le sol, vous n’avez plus qu’à mettre une pression sur cette dernière, de manière à aplatir le cordon de colle.

en plein : c’est la méthode la plus répandue, elle consiste à coller le parquet directement sur le sol. Ici, vous appliquez la colle au sol avec une spatule crantée, puis vous pouvez poser le parquet. Pour un meilleur résultat, le collage du sol doit se faire par petites surfaces. Il est dès lors conseillé de ne pas dépasser ½ m2 à la fois.