Jardin

Potager : cultivez vos légumes de saison

La création d’un potager à la maison fait partie des idées d’aménagement extérieur les plus populaires à l’approche du beau temps. Si l’idée est en tout point de vue intéressante, sa mise en place n’est pas évidente. Les paramètres à considérer pour créer un potager sont nombreux. De l’organisation même de l’espace que doit couvrir le potager, aux fruits et légumes qui y seront cultivés, il faut évaluer plusieurs aspects. Tout ceci reste cependant possible, avec une bonne dose de volonté. Alors, comment concevoir un potager ? Que faut-il y cultiver et à quel moment ?

Comment installer votre potager à la maison ?

La création d’un potager n’est pas un projet inaccessible. Il suffit de bien vous y prendre, tout en sachant comment organiser cet espace extérieur qui rendra vos jours plus agréables. Dans la plupart des cas, les potagers sont conçus en bois. La seule exigence de cette matière est de miser sur un bois de qualité, qui résiste parfaitement à l’humidité et aux intempéries de façon générale. En ce sens, le chêne, le pin et le châtaignier sont des options fiables.

A lire également : Comment redonner de l’allure à son bâtiment ?

Outre le bois, il est aussi possible d’opter pour des pierres, ou des végétaux qui vont border les fruits et légumes. L’avantage de ces options est que vous n’avez pas besoin d’une grande surface pour votre potager. Souvent, un potager de 20 m² suffit à satisfaire les besoins d’une maison de 4 personnes. L’emplacement du potager dans la maison est une donnée importante. Idéalement, d’après ce qu’on peut lire sur le site de maison-facile.com, le potager doit être réalisé dans un espace peu ombragé, suffisamment exposé à la lumière.

Il importe aussi que par son emplacement, le potager soit protégé des vents violents. Le type de sol sur lequel cet espace jardin sera implanté compte aussi. Il faudra ensuite désherber le sol. À cet effet, le désherbage à la houe est indiqué au printemps, alors que le désherbage par occultation est indiqué en automne. Pensez aussi à fertiliser le sol avec des engrais bio, du fumier, du compost. Ce faisant, le sol apportera aux fruits et légumes tous les éléments nécessaires à leur croissance.

A lire en complément : Dragées baptême & Idées déco baptême

Installez votre potager pour cultiver des légumes de saison

Quels légumes de saison planter dans votre potager ?

Selon les saisons, certains légumes ont plus de facilité à pousser dans un potager en pleine terre. Ainsi, la période de mars à mai se prête à la culture de légumes comme les carottes, les petits pois, la betterave et les laitues d’été. La menthe, les haricots verts, les radis, les potirons, les courges et épinards sont également des légumes qui poussent facilement sur cette période.

Si en revanche vous aménagez votre potager au milieu de l’année, la période de juin à août est indiquée. Pendant cette période, les carottes n’ont aucune difficulté à pousser tant qu’elles sont bien arrosées et reçoivent la lumière. D’autres légumes connaissent une croissance saine durant cette période aussi : navets, laitues à couper, persil, aneth, roquette, mâche, crosnes.

Si vous décidez de planter durant la période de septembre à novembre, c’est-à-dire après l’été, en pleine terre, les fèves, les navets, le fenouil, la camomille, les oignons et les épinards d’hiver poussent sans aucune difficulté. L’ail et les bulbes de printemps sont aussi des légumes dont la pousse est facilitée sur la période de septembre à novembre.

Votre potager ne sera prêt qu’en fin novembre ou début décembre ? Pas de panique. Il y a des légumes qui poussent rapidement durant cette période de l’année. Il s’agit de l’oignon, des salsifis, de l’ail. Avec un suivi particulier, les laitues romaines peuvent aussi pousser pendant cette période, tout comme la mélisse et les radis.

En outre, la culture d’autres légumes est plus sûre pendant certaines périodes de l’année :

  • les artichauts peuvent être plantés au printemps pour récolte à l’été,
  • fin mai vous pouvez planter des aubergines,
  • à la mi-avril des cèleris-raves,
  • les choux de Bruxelles en mars,
  • les courgettes fin avril,
  • les cornichons à la mi-mai.

Les installations et les outils utiles pour votre potager

Afin de mettre en place un potager fertile, il y a des installations et outils que vous devez mettre en place. Ils serviront tant à faciliter la pousse des plantes, autant qu’ils seront utiles pour entretenir le potager et sécuriser les plants.

Les installations utiles dans un potager de maison

Certaines installations sont nécessaires pour qu’un potager puisse permettre la bonne croissance des fruits et légumes. Pour un potager de moins de 15 m², un arrosoir suffira. Cependant, pour un potager plus grand, il faut un tuyau d’arrosage. Idéalement, il faudra opter pour un tuyau d’arrosage sans phtalates et de qualité eau potable. De telles installations garantissent la qualité de l’eau, laquelle est nette de substances chimiques ; le phtalate est un sel dérivé de l’acide phtalique par exemple. De même, veillez à ranger le tuyau d’arrosage à l’abri de la chaleur et du soleil.

Par ailleurs, il est aussi possible de mettre en place un système d’arrosage automatique, notamment si vous avez un potager d’une grande superficie. En l’occurrence, un système goutte-à-goutte ou doté de mini-arroseurs ferait l’affaire. Cette solution est non seulement économique, mais elle facilite la maitrise de l’apport d’eau pour chaque type de cultures. L’idée d’un système de recueillement de l’eau de pluie est aussi envisageable en termes d’installation. Elle est écologique et économique.

Les outils utiles à la mise en place et à l’entretien du potager

Pour la création et la bonne tenue du potager, certains outils sont indispensables. Par exemple, la biofourche sert à préparer le sol, l’ameublir et creuser des trous en attendant la mise en terre des cultures. La biofourche est aussi connue sous les noms de biogrif, biobêche ou râteau. Elle sert également à enfouir les amendements utiles à la bonne croissance des légumes.

Complémentaire de la biofourche, la fourche à bêcher quant à elle permet d’aérer le sol, d’émietter la terre en profondeur, à la faveur de ses 3 à 4 dents. Avec cet outil, vous pouvez décompacter le sol et le travailler, tout en préservant les cultures et racines de végétaux. Il convient aux sols argileux et lourds. L’utilisation de la fourche à bêcher ne vous dispense pas de celle d’autres outils.

En effet, vous aurez besoin d’une binette pour ameublir une seconde fois le sol après usage de la biofourche et de la fourche à bêcher. La binette prépare le sol et le dispose à laisser pénétrer l’eau pour arroser les cultures. Elle contribue aussi à l’aération du sol et au sarclage des mauvaises herbes. La binette aide en outre à protéger les légumes en apportant de la terre sous ceux-ci.

Au nombre des outils indispensables, pour tenir et entretenir efficacement un jardin potager, il y a aussi :

  • plantoirs et transplantoirs,
  • serfouette,
  • râteau,
  • sécateur,
  • griffe,
  • seau,
  • brouette,
  • houe,
  • pelle.

Potager maison

Conseils pour garder votre potager sain et prospère

Au-delà des outils et installations, certaines pratiques simples permettent de protéger votre potager et de garantir la prospérité des légumes. En plus des systèmes d’arrosage à choisir à votre convenance, il faudra anticiper la survenue de certaines maladies qui ravagent les légumes. Le fait de planter des rosiers à l’extrémité de vos rangées permet de détecter rapidement la présence de certaines maladies, les rosiers y étant très sensibles.

De même, certains produits d’entretien bio aident à éloigner les insectes. Il est aussi important de fertiliser les sols. Il existe d’ailleurs des produits bio à cet effet. Ainsi, vos plantations pourront croître naturellement, même si elles ont été implantées sur des sols difficiles. Toutefois, il ne faut pas abuser dans l’usage de fertilisants, au risque que cela affecte la qualité des produits récoltés. En suivant ces conseils, vous avez de fortes chances de récolter chaque saison des légumes frais.