Special travaux

Éclairage d’intérieur : quels choix possibles ?

L’éclairage est un facteur déterminant de l’ambiance dans une pièce. Pour ne pas être victime de dépression ou de troubles de vision pouvant résulter d’un mauvais éclairage, il est important de faire le choix de l’éclairage d’intérieur adapté. Voici nos conseils.

Quelle lumière pour quelle pièce ?

Les décorateurs intérieurs comme Xavier Lemoine à Paris 17 sont des experts qui vous guident dans le choix de votre éclairage. En effet, l’éclairage varie en fonction de la pièce.

A lire en complément : Le guide d’achat complet pour choisir sa porte de garage

Éclairage du salon

Pour une bonne luminosité dans le salon, il est nécessaire de combiner plusieurs éclairages. Qu’il soit direct ou indirect, l’éclairage peut être installé en suspension pour éclairer une table basse. Les appliques sont utilisées pour les lampes à poser et lampadaires. Elles sont recommandées dans les salons où il y a des objets d’art ou chef-d’œuvre à valoriser. Installer un éclairage direct et indirect est utile pour alterner la lumière directe le jour, et la lumière indirecte le soir.

A lire aussi : Focus sur les rideaux métalliques

Éclairage de la salle à manger

Cette pièce pouvant servir à plusieurs fins doit bénéficier d’un éclairage qui inspire de la convivialité et crée une ambiance joyeuse. À cet effet, la suspension de l’éclairage peut être au centre, au-dessus de la table à manger. Ce type d’éclairage peut se refaire dans un style de décoration pour plus d’éclat.

La cuisine

Pour éclairer la cuisine, l’éclairage en suspension permet d’illuminer uniformément toute la pièce. Elle peut être installée au-dessus de la table de cuisine ou du plan de travail. L’installation de spots ou de lumières encastrées en dessous des meubles contribue à une bonne atmosphère. Le choix des éclairages fixes ou orientables permet de réduire les zones d’ombres pour un éclairage lumineux uniforme.

L’éclairage de la chambre

La chambre doit intégrer deux types de lumière : une pour veilleuse à ambiance feutrée, et une permanente pour le réveil. Les lampes de chevet avec abat-jour sont adéquates pour ne pas perturber le sommeil du conjoint au réveil.

L’éclairage de la salle de bain

Cet éclairage essentiellement fonctionnel doit être relié à une source de lumière au niveau d’un meuble. Pas encombrants, les plafonniers sont installés à proximité de la baignoire. Les spots à disposer de chaque côté du miroir peuvent être associés à des températures chaudes.

Les types d’éclairages possibles

Pour procéder à l’installation des ampoules, vous pouvez opter pour un éclairage vif, intermédiaire, et intime.

L’éclairage vif

Les lampes halogènes sont adaptées pour ce type d’éclairage. Elles émettent une lumière vive et intense avec moins de chaleur. Idéal pour les grandes pièces et studios, l’éclairage vif consomme une grande quantité d’énergie.

L’éclairage intermédiaire

Les ampoules fluo compactes ou basses consommations permettent d’avoir un tel éclairage. Avec une durée de vie moyenne de 10 000 heures, ces ampoules de basse consommation sont adaptées pour une douce luminosité.

L’éclairage intime

À base de lampes LED, cet éclairage est adapté pour le repos et la détente. D’une longévité de 100 000 heures, ces lampes sont recommandées dans les chambres et les pièces comme bureaux et salles à manger.

Pour votre éclairage d’intérieur, voilà autant de choix possibles.