Special travaux

Tout savoir sur le purificateur d’air

Il n’y a rien de mieux que de bénéficier d’un air pur à l’intérieur de la maison. Néanmoins, différentes études ont révélé que les espaces indoor sont plus pollués que l’extérieur. Mauvaises odeurs, pollutions, poussières, particules nocives ou encore virus et champignons y sont omniprésents. Malgré cela, nous passons la plupart de notre temps dans n’importe quelle pièce confinée, à la maison ou au travail. La situation s’est aggravée avec l’arrivée de la pandémie du Covid, où tout le monde est incité à rester chez lui et faire du télétravail. Sans solution adaptée, l’environnement n’est pas le seul à souffrir. Certaines personnes risquent de faire des crises d’allergie ou d’être atteintes de nombreuses maladies (asthme, bronchite, pneumonie, problème de respiration, etc.). Un purificateur d’air constitue un moyen parfait pour rendre votre atmosphère plus saine.

Les risques encourus pour un air pollué

Un purificateur d’air permet de garder un climat plus pur à l’intérieur de la maison. En fait, la qualité de l’air que vous respirez impacte largement votre santé. Il s’agit peut-être d’une ignorance ou d’une négligence de votre part, mais vous faites face à une pollution en restant longtemps dans une pièce fermée. À domicile, à l’école, au travail, dans une salle de sport, même dans une voiture, les éléments polluants y sont abondants. L’air peut être envahi de gaz carbonique, de moisissures, d’amiante, de composés organiques volatils, d’acariens, etc. C’est dangereux pour la santé.

A lire également : Crédence de cuisine en bois : Les avantages

Ces pollutions proviennent de nombreuses sources, si l’on ne parle que des odeurs issues de la cuisine, les poussières, la fumée de cigarette, les microorganismes, les animaux de compagnie, l’humidité, la chaudière, les produits d’entretien, les revêtements de sol, les peintures, les composants des meubles, etc. Il y en a partout. Les particules s’absorbent à travers votre respiration et votre peau pour nuire à votre hygiène, votre santé et votre bien-être.

Certes, vous aérez l’espace chaque jour pour renouveler l’air, mais ce n’est pas assez. Une palette d’éléments toxiques peut persister dans votre intérieur moderne. Le purificateur d’air est capable de remédier à ces problèmes.

A lire aussi : Comment vieillir du bois avec peinture ?

Qu’est-ce qu’un purificateur d’air ?

Tel que son appellation nous laisse penser, le purificateur d’air est un appareil dédié particulièrement à purifier l’air. Il permet de capter l’air encrassé à l’intérieur, le filtrer pour se débarrasser des polluants pour libérer par la suite un air assaini. Cet équipement s’utilise dans une habitation ou un bureau pour améliorer la qualité de vie des occupants. Certaines industries l’adoptent aussi pour chasser les résidus toxiques. Ce dispositif aide à limiter la prolifération des bactéries et des virus, éliminer les mauvaises odeurs et éradiquer les allergènes dans les hôpitaux, les ateliers et les compagnies aériennes.

Les différents types de purificateurs d’air

On distingue plusieurs types de purificateurs d’air. À chacun ses spécificités et son domaine d’utilisation. L’objectif est unique, assainir l’air ambiant à l’intérieur pour une hygiène plus saine en éliminant les pollutions particulaires, chimiques et biologiques.

  • Le modèle par filtrage, en utilisant les filtres HEPA
  • Le modèle par ioniseur
  • Le modèle par combustion
  • Le modèle par plasma
  • Le modèle par photocatalyse
  • Le modèle par adsorption
  • Le modèle par traitement ultraviolet

À l’extérieur, notamment dans les grandes villes, vous êtes déjà exposé à des polluants exécrables. Il ne faut pas en rajouter à l’intérieur. Le purificateur d’air est idéal pour vous assurer et aussi à vos proches une bonne santé. Il contribue en plus au confort et au bien-être de tous.

À quoi sert cet appareil ?

Quel que soit le modèle, un purificateur d’air sert principalement à éliminer la pollution domestique en débarrassant les trois types de polluants dont :

  • Les polluants particulaires, rassemblant les particules fines et éléments allergènes en suspension (poussières, pollens, poils, acariens…)
  • Les polluants chimiques, comme les composés organiques volatils (cov), le gaz carbonique, le dioxyde de soufre, l’ammoniac (nh3) ou encore les oxydes d’azote (vapeurs nitreuses),
  • Les polluants biologiques, tels que les moisissures, les virus, les bactéries.

Il aide à la lutte contre l’humidité, au filtrage des différentes odeurs comme celles générées par les animaux domestiques, les fumées de cigarette, les odeurs culinaires… Bref, le dispositif élimine toute forme d’impuretés présentes dans votre environnement intérieur sans produire d’ozone.

Le processus est simple et se passe de façon très discrète. Il suffit de déposer le matériel à n’importe quel endroit que vous comptez assainir, de préférence à proximité d’une source de pollutions sans aucun risque d’interagir avec d’autres appareils.

Comment choisir le meilleur modèle ?

La pollution de l’air à l’intérieur d’un espace confiné expose tous les occupants à un danger imminent sur leur confort, bien-être et santé. Pour bénéficier de tous les avantages d’un purificateur d’air, il est préférable de choisir un modèle efficace et de qualité. Chaque prototype a ses propres caractéristiques, et ainsi ses propres performances. Vous avez intérêt à prendre en compte différents critères de choix à l’achat. Vous pouvez par exemple trouver le purificateur d’air qui vous correspond grâce à ce guide.

Le système de filtration

Le premier facteur à prendre en considération est le système de filtration. Un purificateur d’air doit embarquer au moins 3 filtres, dont chacun occupe un rôle spécifique. Les plus essentiels sont :

  • Le préfiltre, servant à retenir les plus grosses particules telles que les poussières, les cheveux, les poils d’animaux, afin de préserver les autres niveaux de filtres,
  • Le filtre hepa (high efficiencyparticulate air filter), permettant d’arrêter les particules en suspension (allergènes, pollens…)
  • Le filtre à charbon actif, servant à détruire les mauvaises odeurs, éliminant les gaz nocifs, les fumées et les cov, combattant la moisissure et les acariens,
  • Le filtre UV, indispensable pour pulvériser les virus, les bactéries et les germes.

La dimension dela surface à traiter

Il est fortement recommandé de choisir un purificateur en fonction de la surface à traiter. Un appareil classique est en mesure d’occuper une pièce mesurant entre 25 m2 et 120 m2 afin d’obtenir des résultats plus appropriés.

Le niveau sonore

Comme le matériel embarque un moteur, privilégiez une turbine à bas niveau sonore, voire même insonore. Les bruits risquent de causer des petits désagréments à l’endroit où il est installé.

Pour conclure, la pollution est un phénomène très courant. Heureusement qu’il y a le purificateur d’air qui permet d’améliorer l’air ambiant dans votre intérieur. Cet appareil apporte davantage de meilleurs effets lorsqu’il diffuse des huiles essentielles, très reconnues comme antiseptiques, antibactériennes et antivirales.