Travaux

Comment choisir une salopette de travail ?

Si le « bleu de travail » existe depuis le 19ème siècle, il s’est aujourd’hui largement vulgarisé et diversifié. Dans les tons et les couleurs, dans les styles et les textiles les plus différents, la salopette qui unissait auparavant les ouvriers lors de la révolution industrielle a conservé tout son charme, avec encore plus de panache. Pour bricoler, pour jardiner ou pour toutes sortes d’activité dans le cadre d’une entreprise ou en dehors, nous vous donnons ici quelques conseils pour choisir votre salopette de travail.

Choisir le bon tissu

Les salopettes se déclinent sur le marché dans différentes qualités de tissus. Le coton est une matière naturelle qui est prisée pour sa douceur, et qui sert à la confection de nombreuses tenues de travail. La respirabilité des salopettes cousues 100 % dans cette fibre est maximale, et vous pouvez profiter d’un pouvoir absorbant important. Pour concevoir la salopette de travail idéale, la majorité des marques misent cependant sur un judicieux mélange de coton et de polyester. Les avantages du coton sont donc conjugués à la légèreté du polyester, pour une combinaison plus facile à entretenir que les modèles exclusivement en coton.

A lire également : Ce qu'il faut savoir sur la création de piscine à domicile

Le critère de la taille

Une salopette est en général mise par-dessus des vêtements. Même si ces derniers sont choisis relativement légers en général, il sera donc important de miser sur une salopette qui vous évitera de vous sentir trop à l’étroit. Pour un confort optimal, privilégiez donc une combinaison ample. Il faut savoir que les vêtements de travail sont en règle générale choisis dans des dimensions plus importantes que pour nos habits du quotidien. Cette précaution qui est aussi valable pour la salopette de travail vise à préserver toute l’amplitude de vos gestes pendant des travaux de bricolage par exemple. Pour éviter de faire une erreur sur la taille de la salopette que vous choisirez, consultez bien les tailles sur les fiches des vêtements.

Les poches, système de fermeture et autres détails

Les salopettes de travail sont dotées dans l’idéal de multiples poches. Elles se trouveront selon les modèles sur le torse, ou très larges sur les côtés latéraux des cuisses. Les poches de la salopette de travail ont une dimension fonctionnelle, bien au-delà du style et de la portée esthétique de ces coutures. Pendant des travaux de bricolage par exemple, on y glissera toutes sortes d’outils pour les avoir à portée de main. Les coutures des poches de ces vêtements seront en général renforcées pour supporter le contenu lourd que l’on pourra y glisser.

A voir aussi : Comment installer un ballon d'eau chaude thermodynamique ?

Les salopettes de travail qui sont munies de cottes à bretelles de couleurs vives sont en outre indispensables pour la sécurité de certains professionnels pouvant travailler de nuit par exemple.

Pour ce qui concerne enfin la couleur de ces tenues, les choix sont entièrement laissés à l’appréciation de l’utilisateur. Certains corps de métiers sont en général associés à des couleurs précises (noir pour les chantiers ou bleu pour les mécaniciens par exemple), mais il n’existe pas véritablement de règles définies en la matière.