Special travaux

Quel type de matériau pour le ravalement de sa toiture 

Vous avez tout intérêt à ce que la qualité de votre toiture vous assure une bonne étanchéité et une isolation efficace. Cela garantit notamment la sécurité de votre intérieur et la réduction de vos dépenses énergétiques. Mais le critère essentiel pour ce résultat reste le matériau de ravalement. Cet article vous aide à réaliser le choix idéal.

Les tuiles et les ardoises, des matériaux de ravalement efficaces

En Europe, les tuiles constituent le matériau le plus utilisé pour le ravalement des toitures. Tout couvreur à Nantes vous conseillera ce type d’outil pour sa grande durabilité, qui s’étend jusqu’à 50 ans à peu près. Cette longévité dépend bien évidemment de la matière de fabrication, le plus résistant étant le béton.

A lire aussi : Comment nettoyer l'acier noirci ?

À côté des tuiles, les ardoises sont également très appréciées pour les travaux de couverture. Elles offrent une endurance solide face aux intempéries et une excellente isolation thermique. Elles peuvent rester efficaces pendant un siècle. Pour ces deux types de ravalement de toiture, vous aurez une grande liberté de choix côté disposition. Vous pouvez pencher pour des formes plates, écailleuses, etc.

La toiture-terrasse, un ravalement économique

Même si elles ne datent pas d’aujourd’hui, les toitures-terrasses possèdent un caractère moderne. Elles sont très appréciées pour les constructions actuelles. Choisissez une entreprise de couverture nantaise qui jouit d’une bonne expertise dans ce domaine pour une toiture durable. Le succès grandissant de ce style de toit repose surtout sur la surface de vie supplémentaire qu’elle accorde.

Lire également : Carrelage avec effet béton : nos conseils

Lorsque votre terrasse se trouve dans un espace aérien dégagé, vous avez la possibilité d’y aménager des salons, jardins et autres. Les faïences et dérivés pétroliers constituent les principales composantes de ce type d’œuvre. Vous retrouverez dans la liste des armatures en polyester, des mousses de polyuréthane, du polystyrène extrudé, etc.

Le métal, un matériau de toiture pratique

Si les tuiles, les ardoises et la toiture-terrasse ne conviennent pas à vos prédispositions, vous pouvez plutôt vous tourner vers les couvertures métalliques. Celles-ci incluent le zinc, le cuivre, l’aluminium et le plomb. Leur étanchéité, résistance et légèreté en font des matériaux très prisés. Par contre, leur capacité d’isolation s’avère moins appréciable. Ces métaux passent par des traitements pour devenir inoxydables.

Comparé aux précédents ravalements, ce type de toiture présente une plus grande facilité d’entretien et ne favorise pas la poussée de végétaux. L’adaptabilité à tout degré de pente et style d’architecture figure aussi parmi ses principaux avantages. Ondulé, trompe-œil, etc. un éventail de types de tôles en métal s’offre à vous.

Les toitures d’origine végétale, choisir entre bois et chaume

Contrairement aux couvertures en métal, les ravalements végétatifs offrent une meilleure performance thermique et acoustique. Leur isolation du son et de la chaleur est irréprochable. Traités, le bois et le chaume deviennent difficilement putrescibles.

En plus, vous allez apprécier leur touche particulièrement esthétique. Écologiques, ces matériaux de ravalement de toiture sont parfaitement étanches. Leur protection contre les agents agressifs de l’air et les ultraviolets est aussi très intéressante.

Hormis tous ces matériaux, vous pouvez également compter sur le shingle fait de verre et de bitume. Et en matière d’autonomie énergétique, les tuiles photovoltaïques vous garantissent une bonne performance.