Maison

Quel vitrage choisir pour ses fenêtres ?

Quel vitrage choisir pour ses fenêtres ?

Choisir le bon vitrage est indispensable pour optimiser les propriétés d’isolation d’une habitation, mais aussi la sécurité. Autrement dit, le choix du vitrage contribue à améliorer le confort au sein du bâtiment. Mais avant d’effectuer ce choix, il faudrait déjà connaître les différents vitrages disponibles sur le marché et leurs particularités. Si vous êtes en plein chantier et que vous vous posez des questions au sujet du vitrage à choisir, cet article pourrait vous intéresser. 

Quels sont les différents types de vitrage ?  

On distingue plusieurs types de vitrage à savoir le vitrage simple, le double vitrage et le triple vitrage. Le vitrage simple est celui que l’on retrouve le plus dans les habitations anciennes. Il est prisé pour les façades de pièces telles que la cave et le garage. Il est moins coûteux que les autres. Le double vitrage peut se décliner en vitre chauffante ou vitre anti-reflet. Il est très résistant aux chocs, idéal pour limiter les risques d’effraction. De plus, il favorise une isolation thermique et phonique optimale. Le triple vitrage quant à lui est plus rare que les précédents. Néanmoins, il offre des propriétés d’isolation thermique supérieures. Il est très lourd cependant, et difficile à assembler avec les menuiseries ordinaires. Contactez ce professionnel de fenêtres à Saint-Etienne.

A voir aussi : Comment enlever la peinture sur un sol stratifié ?

Quels sont les critères de choix du bon vitrage ? 

Pour bien choisir votre vitrage, plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Il s’agit de l’apport du vitrage en lumière (pour mieux éclairer sa maison), de la capacité d’isolation acoustique du vitrage, de la capacité d’isolation thermique et du prix. Si vous souhaitez habiter en centre-ville ou non loin d’un aéroport, l’idéal serait alors d’opter pour le double vitrage. Vous bénéficierez d’une vitre intérieure de 4 mm, associée à un coussin de gaz krypton de 10 mm ainsi que d’une vitre extérieure de 10 mm. Ce vitrage pourra aussi s’adapter aux menuiseries disponibles sur le marché. Pour pouvoir l’acquérir, vous devrez débourser entre 50 et 150 euros par m². 

Les avantages et inconvénients des différents types de vitrage

Dans le choix du vitrage pour vos fenêtres, vous devez prendre en compte les avantages et les inconvénients des différents types disponibles sur le marché. Chaque type offre ses propres caractéristiques qui peuvent influencer votre décision finale.

Lire également : Comment installer un climatiseur mobile ?

Commençons par le simple vitrage. Il s’agit d’un vitrage composé d’une seule couche de verre. Son principal avantage réside dans sa transparence optimale, permettant une luminosité maximale dans la pièce. Ce type de vitrage présente un inconvénient majeur : son isolation thermique et phonique est faible. En effet, il ne retient pas efficacement la chaleur à l’intérieur ni n’atténue les bruits extérieurs.

Le vitrage double ou vitrage isolant constitue une alternative plus performante sur ces aspects. Composé de deux couches de verre séparées par une couche d’air ou de gaz, il offre une meilleure isolation thermique et phonique. Cela permet de réduire les pertes de chaleur et d’atténuer les bruits extérieurs.

Les conseils pour l’entretien et la durabilité du vitrage choisi

Une fois que vous avez choisi le vitrage idéal pour vos fenêtres, pensez à bien garantir sa durabilité et son bon fonctionnement. Voici quelques conseils essentiels pour l’entretien de votre vitrage.

Veillez à nettoyer régulièrement vos fenêtres et leur vitrage. Utilisez une solution douce à l’eau tiède avec un chiffon non abrasif ou une éponge douce. Évitez les produits chimiques agressifs qui pourraient endommager le revêtement du verre ou les joints d’étanchéité.

N’oubliez pas de vérifier périodiquement l’état des joints d’étanchéité autour du vitrage. Les intempéries et le vieillissement peuvent causer des fissures ou des détériorations qui affectent l’isolation thermique et phonique du vitrage. Si nécessaire, remplacez les joints défectueux dès que possible.

Prenez garde aux éventuelles rayures sur la surface du verre. Évitez d’utiliser des objets tranchants ou abrasifs lors du nettoyage afin de ne pas endommager le revêtement antireflet ou autonettoyant qui peut être présent sur certains types de vitrages.

Protégez vos fenêtres contre les chocs accidentels en évitant tout contact violent avec des objets durs ou pointus. Une simple précaution peut prolonger considérablement la durée de vie de votre vitrage.

En respectant ces conseils simples mais importants, vous préservez la durabilité et les performances de votre vitrage. N’hésitez pas à contacter un professionnel en cas de problème ou pour une inspection régulière afin de garantir un entretien optimal.