Special travaux

Quelle combinaison pour nager en eau froide ?

Temps de lecture : 6mn Les petites tuiles au fond de la piscine sont belles…

Mais ce que vous aimez, c’est le plein air, la nature et l’accès gratuit 24/7 à votre terrain de baignade.

Lire également : Quel verre choisir pour filtre piscine ?

Nager en mer ou nager en eau libre n’est pas la même chose que nager dans la piscine . L’environnement est différent : température de l’eau plus froide, exposition aux éléments climatiques (vent, air froid, soleil). Les points de repère sont également différents : vagues, difficulté d’orientation, modification de la flottabilité, pas de mur pour le repos.

  • température de l’eau plus froide,
  • l’exposition aux éléments climatiques (vent, air froid, soleil).
  • vagues,
  • difficultés d’orientation,
  • changement de flottabilité,
  • ET pas de mur pour se reposer…

Même si vous pouviez vous dire que nager en mer c’est naturel, il coule de la source, un bon équipement est nécessaire pour profiter pleinement de votre séance d’entraînement nageant en mer.

A découvrir également : Comment faire les plages de piscine ?

Quel équipement ? Pourquoi ? Comment le choisir ?

Cet article vous guidera pour être au sommet lorsque vous nagez en mer.

Pourquoi l’équipement pour nager en mer ?

Techniquement, il est tout à fait possible de nager en mer avec le même équipement (ou pas du tout) que celui utilisé dans la piscine. Un maillot de bain, une serviette et saut vers vous avalé les miles en mer. Cependant, après quelques mètres, vous pouvez éprouver quelques inconvénients :

  • Frissons, respiration dure, engourdissement dû à l’eau froide
  • Sensation de froid due au vent ou à la pluie
  • Tirs
  • soleil Sécheresse de la peau, démangeaisons dues au sel

  • Difficulté flottant
  • Problèmes d’orientation
  • Pas de repos possible
  • Eau non traitée Peut parasites
  • Etc…

Cette les inconvénients peuvent vous empêcher de vous concentrer entièrement sur votre natation ou, dans certains cas, compromettre votre sécurité.

Nous vous avons préparé une sélection de nos endroits préférés pour la baignade en eau libre en France

Quel équipement pour nager en eau libre

Pour se baigner en mer, il y a des équipements essentiels (lunettes de natation, combinaison lorsque l’eau est froide,…), des équipements de sécurité et des équipements utiles mais pas nécessairement essentiels.

C’ est à vous de faire votre choix de matériel de baignade mer en fonction de vos préférences, de votre feutre et de vos besoins.

Mon entraîneur de natation vous présentera tous les équipements existants et leurs intérêts pour la natation en mer, en commençant par le costume.

Combinaison d’eau libre

La combinaison de la natation a plusieurs Avantages :

  • Il augmente votre flottabilité
  • Il améliore votre hydrodynamisme
  • Il vous protège du froid de l’eau Il crée une barrière contre le
  • vent et la pluie fouetter
  • Il vous empêche de prendre des coups de soleil
  • ,

  • il limite la sécheresse et les démangeaisons causées par le sel

Le maillot de bain est porté sur votre maillot de bain pour l’enlever de la plage et vous sécher rapidement, mais aussi pour éviter les frottements du maillot sur les parties les plus sensibles de votre corps.

Il existe plusieurs modèles combinés  : manches courtes et demi-jambes (shorty) ou combinaison complète. Selon la température de l’eau, différentes épaisseurs du tissu sont également disponibles.

Dans tous les cas, il ne doit pas être utilisé une combinaison de surf qui est moins flexible et entrave le mouvement du nageur.

Au niveau budgétaire, les prix varient énormément (de 100 à 1 000€ !) mais, à l’exception de spécifications spéciales, il est nécessaire de totaliser entre 200 et 500€. Attention, le plus cher n’est pas nécessairement le meilleur.

Et les marques les plus célèbres peuvent ne pas vous convenir, parce que le budget est relativement grand, prenez le temps d’en apprendre davantage sur les fonctionnalités que vous recherchez et n’hésitez pas à essayer différentes combinaisons de différents types et marques.

Cela vous permettra de réaliser la bonne taille ou non à partir du costume et de tester votre liberté de vos mouvements dans chacun.

Haclava, gants, pantoufles

Lorsque la température de l’eau est très basse ou si le froid vous fait sentir suffisamment à l’aise pour nager, vous pouvez compléter votre combinaison avec des gants et/ou des pantoufles et/ou un bouclier en néoprène pour protéger votre corps entier du froid.

Tous ces accessoires ne sont pas autorisés dans toutes les compétitions, mais peut limiter les sensations désagréables pendant votre entraînement en mer.

En effet, lorsque le corps est dans l’eau très froide, le sang sera dirigé principalement vers les organes vitaux au détriment des membres, qui, par conséquent, recevront moins de sang. Des pantoufles et des gants limitent ces effets.

En outre, la chaleur de votre corps évacue principalement à travers les membres et surtout par la tête. Le port d’un néoprène ou même deux chapeaux de bain qui se chevauchent est particulièrement recommandé de nager dans la mer froide.

Lunettes de natation

En mer, l’eau est salée (jusque-là rien de nouveau !) … et de l’eau salée dans les yeux, ça pique beaucoup à long terme. De plus, de nombreux parasites sont présents dans l’eau de mer (elle n’est pas traitée !) , vous risquez une irritation ou une conjonctivite si vous nagez en mer sans lunettes de natation. Vous devez choisir ces lunettes !

Les lunettes de natation de mer peuvent être identiques aux lunettes de natation dans la piscine. Cependant, vous pouvez profiter de lunettes avec des verres miroir dans le cas d’une grande lumière du soleil ou de lentilles polarisées pour vous protéger de la réverbération de la lumière sur l’eau.

Un masque de natation vous permet d’envelopper davantage votre visage et de limiter les maux de tête dus au froid.

Et si vous avez un problème de buée, alors cette vidéo en dessous est pour vous !

Ailettes

En mer, vous pouvez utiliser des nageoires longues ou courtes.

Pour les nageoires courtes , il est nécessaire de les choisir de préférence de manière flexible : elles fournissent plus de résistance dans l’eau et fournissent un meilleur drainage musculaire.

Les ailettes longues offrent une meilleure poussée et peuvent s’avérer un atout à la lumière des courants et des vagues. Mais je préfère les réserver pour la plongée avec tuba ou la plongée.

Quelle que soit leur taille, les ailettes aident travail musculaire (au niveau des jambes, des fesses et de la ceinture abdominale). Ils offrent également des sensations de vitesse et de glisse plus élevées.

Équipement de sécurité  : bouée d’eau libre

Seule la baignade en mer (quelles que soient les conditions météorologiques) peut être très dangereuse : personne n’est à l’abri d’une crampe, d’un coup soudain de fatigue (après les vagues et la course) ou de ne pas être vu par les bateaux à proximité.

Une bouée de natation en eau libre vous permet d’être plus visible depuis les bateaux, de vous reposer quelques instants pour récupérer, prendre votre téléphone portable et un sifflet (pratique pour vous signaler en cas de problème) grâce à un sac étanche.

Aussi appelée flotteur de natation ou bouée de sécurité, la bouée de bain individuelle est la meilleure garantie pour votre sécurité et c’est un équipement bon marché mais indispensable si vous nagez en mer ou en eau libre même peu régulièrement.

Accessoires utilesBouée d’eau libre Nageurs 2.0 pour nager en mer

Le tuba central ou tuba frontal peut vous permettre de perdre moins d’énergie pour respirer. En effet, en mer, les vagues, l’air froid, la pulvérisation peuvent compliquer votre prise d’air ou ramper ou brasse.

graisse du lait La ou la vaseline peut être utile pour limiter l’inconfort dû au frottement de la combinaison sur votre peau et à limiter l’inconfort salin.

Si vous voulez connaître la distance parcourue (impossible de compter le nombre de longueurs !) ou savoir combien de temps vous avez nagé (il n’y a pas de mur en mer pour accrocher l’horloge !) , une montre GPS étanche sera un plus dans votre mer d’entraînement de natation. Certaines montres vous permettront de connaître votre fréquence cardiaque, les détails et l’historique de vos séances d’entraînement sur votre ordinateur et bien d’autres options.

Prendre un thermomètre peut sembler surprenant, mais toujours utile. Connaissant exactement la température de l’eau, vous pouvez évaluer le bon équipement et vous préparer mentalement aux conditions de baignade.

Tout comme dans la piscine, pensez à apporter une bouteille d’eau qui peut prévenir les crampes et la gorge sèche et assurer le bon fonctionnement de vos muscles. L’ échauffement et l’étirement sont également nécessaires.

CONSEILS DE NATATION SUR Z

Pour éviter les 3 erreurs qui peuvent vous inhiber dans votre baignade en mer, je vous conseille de lire mon article pour Directing Well in Open Water.

Vous connaissez maintenant tous les équipements existants pour nager en mer, c’est à vous de faire votre choix.

Mais avant de commencer Dans le grand bleu Mon entraîneur de natation vous donne quelques derniers conseils.

En cas de fatigue ou de crampes, si vous n’avez pas de bouée de baignade , pensez à vous mettre sur le dos pour le temps de récupérer.

En mer, si vous êtes seul, il est préférable d’aller le long de la plage au lieu d’aller à la grande mer : cela vous évitera de vous trouver des kilomètres de la côte avec une crampe qui vous empêchera de rentrer à la maison.

Dans tous les cas, ne prenez pas votre force et n’oubliez pas que le retour nécessite également de l’énergie.

Bien équipé et sûr, vous avez maintenant toutes les clés pour devenir un grand nageur en mer ! Bon glissement !

De plus, je vous offre le Kit Eau Gratuit en haut de la page !