Conseils

Quelle est la température idéale pour une chambre ?

La qualité de sommeil d’un individu dépend de nombreux facteurs dont notre état de santé, notre état d’esprit, notre hygiène de vie, la qualité de la literie ou encore notre environnement de sommeil. Et la température ambiante de la chambre joue un rôle clé.

Comment assurer un sommeil réparateur ? Quelle température faut-il mettre dans une pièce comme la chambre ?

Lire également : Combien de temps doit on garder les papiers d'assurance habitation ?

Voici tous nos conseils.

Quelle est la température idéale pour bien dormir la nuit ?

Une température parfaite pour dormir

Il existe une différence entre la température idéale pour bien dormir la nuit et la température idéale pour une chambre. En effet, certains vont avoir besoin de plus de chaleur, car ils ont toujours un peu frais.

A voir aussi : Cheminée : comment réussir sa décoration ?

Les enfants, a contrario, ne doivent pas dormir dans un environnement surchauffé.

Pour bien dormir, le chauffage d’une chambre ne doit pas dépasser les 18°. La température de la chambre est dite acceptable pour un sommeil reposant quand la température varie entre 16 et 18°.

Pourquoi ce chiffre de 18 ° ?

Au moment de nous coucher, notre cerveau — et plus précisément l’hypothalamus — fait diminuer notre température corporelle. Cette glande joue un rôle essentiel dans notre capacité à l’endormissement, à l’image d’un thermostat.

Ainsi, une chambre relativement fraiche apporterait un confort thermique qui prépare notre organisme à enclencher le processus d’endormissement.

Un impact de la température

En parallèle, si vous laissez la chambre à une température inférieure à 16°, vous éprouverez plus de difficulté à vous endormir. Concrètement, votre organisme va chercher à produire de la chaleur pour réchauffer votre corps et assurer le bon fonctionnement de tout l’organisme (muscles, circulation sanguine, organes, etc.).

Il suffit d’observer vos pieds et vos mains froides quand vous êtes couché pour vous rendre compte des difficultés à glisser dans les bras de Morphée.

A contrario, dans une chambre surchauffée, vous augmentez le risque de réveils nocturnes, de maux de tête, d’une mauvaise circulation du sang, sans oublier d’assécher l’air de la pièce.

Les conséquences apparaissent très vite le lendemain : fatigue, manque de concentration, irritabilité.

Conseils pour retrouver une température idéale

  • Quand la température de la chambre est trop basse : améliorer l’isolation thermique, s’équiper d’un linge de lit adapté pour l’hiver (couette, édredon, plaids, draps, etc.)
  • Quand la température est trop forte : ne pas laisser entrer la chaleur, fermer les volets ou les stores, aérer la nuit, investir dans un climatiseur ou un ventilateur.

Quelle est la température idéale pour une chambre ?

Ainsi, selon l’Institut national du Sommeil, la température idéale pour une chambre est donc de 18°.

Cette température permet de réguler naturellement la température de notre corps, que l’on soit un adulte ou un enfant.

Quelle couette est la mieux adaptée à un enfant ?

Il importe de respecter une température entre 16 et 18° pour la chambre d’un enfant.

Si possible, il est recommandé pour une couette enfant mi-saison afin que votre bambin n’ait pas froid ni trop chaud.

Cette couette, aussi appelée couette 4 saisons, est une alternative intéressante aux changements de saisons et donc pour affronter les écarts de température.

Avec cette couette, nul besoin d’avoir une couette pour l’été et une couette pour l’hiver dans son placard, c’est un gain de place assuré !

Concernant le sommeil d’un bébé ou d’un nouveau-né, il faut se montrer particulièrement vigilant sur le maintien d’une température tempérée. En effet, pendant ses premiers mois de vie, la régulation de la chaleur corporelle n’est pas fonctionnelle.

Faut-il choisir une couette spéciale pour bien dormir ?

La couette synthétique est certes moins onéreuse, mais sa durabilité est plus faible.

Mais il existe des modèles de couettes synthétiques qui sont hauts de gamme avec un garnissage gonflant qui se rapproche d’un duvet naturel.

La couette naturelle possède un garnissage issu d’une matière animale ou végétale (duvet, laine, coton, cocon de soie, laine, chanvre, bambou).

Le modèle en duvet d’oie est l’accessoire de lit qui apporte le meilleur ratio apport thermique et légèreté.

De quoi dormir dans une chaleur ambiante adaptée sans craindre les écarts de température !

À noter :

Il existe une double couette avec une version mi-saison (1 couette de 200 g/m² + 1 couette de 100 g/m²). Ces deux couettes se relient entre elles pour former une couette idéale pour contre les froides températures dans la chambre.

Et pour l’été, la double couette peut servir de couette d’appoint sur un matelas ou de deux couchages si vous avez plusieurs dormeurs à la maison. »