Travaux

Qu’est-ce qu’une maquette numérique BIM ?

BIM

Une maquette numérique BIM est une base de données qui permet de centraliser et structurer un grand nombre d’informations sur un bâtiment ou une infrastructure. Née de la collaboration des différents acteurs du projet, elle en devient l’unique source d’information et évolue au cours du cycle de vie d’un ouvrage. 

Plusieurs logiciels tels que Archicad ou Allplan de groupe Nemetschek (à destination des architectes) ou Trimble Nova (à destination de l’ingénierie des fluides) permettent de réaliser une maquette numérique BIM. Par ailleurs, le logiciel BIM, leader du marché : Revit Autodesk permet de travailler à la fois en architecture, structure et ingénierie fluides. Ainsi les architectes et bureaux d’études ont un certain choix pour leur logiciel BIM « métier ».

Par ailleurs, le schéma et format IFC

A lire également : Comment réussir la pose de plafond tendu ?

La différence entre un modèle 3D et une maquette numérique BIM

Un modèle 3D possède un seul objectif, qui est la représentation visuelle d’une construction. Ainsi les objets qui la composent sont indépendants les uns des autres et ne contiennent pas d’information alphanumérique. Les logiciels concernés tels que Sketchup ou 3DS Max sont très efficaces pour cet objectif de représentation.

Une maquette numérique se différencie par sa capacité à contenir des informations à propos de chacun des objets qui la composent. De plus, les objets de la maquette BIM, représentant les composants et ouvrages de la construction, peuvent établir des relations entre eux. Par exemple, une porte est associée à un mur et se déplace avec lui.

Lire également : Comment déboucher une canalisation enterrée ?

Prenons comme exemple un mur. Dans un logiciel de visualisation 3D, il n’aura que la description d’objet 3D. Dans une maquette BIM, de nombreuses informations à son propos sont facilement accessibles, telles que sa nature (intérieur, extérieur, cloison…), sa composition (matériau de chaque couche), mais aussi d’autres données plus spécifiques telles que sa résistance acoustique.

La maquette BIM comme unique source d’information

Nous avons donc conclu sur la notion de maquette numérique. Celle-ci doit être l’unique source d’information pour l’ensemble des acteurs du projet de construction BIM.

Ainsi, chaque corps de métier produit un modèle BIM contenant uniquement les éléments qui le concernent. Par exemple, la maquette de structure ne contient que les éléments structurels tels que les poutres, poteaux et murs porteurs et se passe des cloisons architecturales. Puis, nous concaténons les modèles pour ainsi formée la maquette numérique BIM « fédérée », c’est-à-dire la base de données du futur bâtiment.

Cette méthode BIM permet d’une part aux différents acteurs de collaborer et d’autre part de faciliter l’accès à l’information et ainsi de mieux la manipuler.

Building Information Model

La notion de BIM peut avoir 3 significations : Building Information Model / Modeling / Management. Dans le cas de la maquette numérique, aussi communément appelée ou maquette BIM c’est donc bien au Building Information Model auquel on se réfère.

Différents niveaux de détail

De la même façon que les dessins ont des niveaux de détails différents, il en va de même pour une maquette numérique. Pour l’un, on parlera d’échelle et pour l’autre de LoD (Level of Development). En effet, la notion d’échelle est inappropriée à la maquette numérique puisqu’elle naît de la création d’objets, c’est-à-dire toujours à l’échelle 1.

Cependant, dans le même sens qu’un dessin à l’échelle 1/50e est plus précis qu’un dessin à l’échelle 1/200, chaque type d’objet BIM dans une maquette pourra avoir un niveau de détails bien défini : le LoD.

Notion de LoD pour le BIM

Un LoD est principalement l’addition de deux mesures : le niveau de détails géométriques (Level of Geometry- LoG) et le contenu informationnel (Level of Information-LoI). De fait, un objet peut avoir un niveau de détails dans sa représentation spatiale et un autre niveau concernant les données alphanumériques telles qu’une estimation du coût, une puissance, etc. On a alors LoD = LoG + LoI

Les avantages de la maquette BIM

La maquette numérique BIM permet de fournir un ensemble structuré d’informations, mis à la disposition de tous les acteurs du projet de construction. Par conséquent, l’utilisation de celle-ci facilite grandement le travail collaboratif et cela : à chaque étape du cycle de vie d’un projet. De l’esquisse à la réalisation, la maquette évolue pour correspondre exactement à ce qui est réalisé. De plus, la maquette persiste même une fois la construction terminée ; en conséquence, Cela permet de faciliter la gestion d’un patrimoine immobilier, l’exploitation d’un bâtiment et la maintenance de ses équipements.

Un autre aspect, avec une méthode utilisant la maquette numérique BIM, concerne la capacité à faire gagner du temps et de l’argent en phase de réalisation (chantier). En effet, l’utilisation du BIM, pendant la phase de conception et les études d’exécution, permet de trouver les erreurs avant que les travaux ne commencent et ainsi d’éviter les mauvaises surprises sur le chantier, ce qui le plus souvent retarde les échéances et est à l’origine de travaux supplémentaires pour une maîtrise d’ouvrage (MOA), ou de surcoût pour une entreprise de construction.

Quel est le rôle du BIM manager ?

Pour qu’une démarche BIM fonctionne, il est nécessaire d’établir dès le commencement des processus et règles, afin que tous les acteurs de la construction de la conception à la réalisation avancent dans le même sens.

Parmi ses nombreuses missions, celle du BIM manager est d’établir des règles et processus à travers la rédaction d’une convention BIM, en fonction des objectifs de chacun :

  • Architecte ;
  • Bureaux d’études techniques (BET) ;
  • Économiste de la construction ;
  • Entreprise du BTP ;
  • Enfin et surtout les exigences du maître d’ouvrage que ce dernier exprime dans son cahier des charges BIM.

Pour donner suite à la rédaction de la convention BIM, la mission de BIM Management va consister à vérifier le respect des processus et faire des contrôles de qualité sur la maquette numérique BIM.