Travaux

Comment encourager un propriétaire à la rénovation énergétique ?

Une rénovation énergétique s’impose. C’est d’autant plus le cas si vous avez un ancien bâti. À partir de janvier 2021, de nouvelles normes écologiques seront imposées par les autorités françaises.

Mais est-ce réellement suffisant pour inciter les propriétaires à rénover leur bien ? Quels sont les différents moyens employés par les législateurs pour ce faire ?

A lire également : Coût de l'isolation extérieure pour une maison de 100m2 : ce qu'il faut savoir

Comprendre les réticences des propriétaires

Il faut tout de même comprendre les réticences des propriétaires quant à la réalisation des travaux de rénovation énergétique. Les devis sont exorbitants. Les artisans sont parfois compliqués à gérer. Et ils ont peur que les travaux dénaturent leur bien.

A voir aussi : Le guide pour bien estimer le prix de vos travaux de rénovation

  • Des devis de plusieurs milliers d’euros

Pour effectuer la rénovation énergétique d’une maison, notamment d’une ancienne construction, vous devez compter des milliers d’euros, voire des millions dans certains cas. Il faut en effet se lancer dans plusieurs chantiers.

Ce qui, en plus, sera compliqué à gérer. On peut citer entre autres les travaux d’isolation, le remplacement de la chaudière, l’installation d’une source d’énergie renouvelable comme les panneaux solaires, etc.

  • Des artisans peu professionnels

N’importe quel artisan ne pourra pas prendre en charge de tels projets. Si certains proposent un devis modique, ils manquent de professionnalisme. Quant aux autres, ils peuvent manquer de savoir-faire.

Raison pour laquelle d’ailleurs, dans les conditions d’éligibilités des plans de financement en tout genre, on insiste sur l’importance d’un artisan RGE pour la conduite des chantiers.

Mais quels sont les avantages des travaux de rénovation énergétique ?

Pourtant, se lancer dans des travaux de transition énergétique peut présenter quelques avantages.

  • Un peu plus de confort

Depuis des années, les hommes ont fait du bien-être intérieur une science. Et il semblerait que pour garantir désormais votre confort, vous devez passer par ces travaux de rénovation énergétique. C’est pour pallier justement aux problèmes d’infiltration d’air et d’humidité dans la maison.

  • Des économies d’énergies et financières

Après ce type de chantier, vous pourriez profiter d’un maximum d’économie d’énergie. Ce qui, par voie de conséquence, vous permettra aussi de réduire les charges de votre maison. Vous n’aurez plus besoin de pousser à fond votre système de chauffage pour vous chauffer correctement.

  • Une augmentation de la valeur vénale du bien

Un bien qui obéit aux nouvelles normes écologiques voit sa valeur vénale augmentée à la revente. Vous êtes sans savoir que passer par un DPE est désormais obligatoire si vous comptez vendre votre propriété. Et sur la base de ces constatations, faites par des professionnels, il faudra envisager une révision du prix de votre bien.

  • Une vente plus rapide si besoin

Enfin, sachez que si vous voulez vendre, passer par ces travaux peut être un avantage. Les biens qui sont déjà aux normes et qui ne nécessitent plus de travaux de réparation ou de remise aux normes sont plus prisés.

Les financements disponibles pour ce type de projet

Désormais, les propriétaires peuvent aussi compter sur différents financements possibles pour la réalisation de ce type de projet. De quoi pallier justement aux problèmes de devis.

  • La prime eco énergie

La prime eco énergie n’est pas, en soi, une subvention pour la réalisation des travaux. Il s’agirait plutôt d’un remboursement de vos travaux de transition énergétique. Le remboursement se fera à 100%.

Attention toutefois, il y a quelques conditions d’éligibilités à respecter pour en profiter. Notamment, vous devez vous adresser à un professionnel RGE pour la réalisation des travaux. En outre, vous devez déclarer vos travaux aux autorités en justifiant chaque dépense pour toucher la prime.

C’est un programme de financement que vous pouvez cumuler avec d’autres si besoin afin de rénover du tout au tout votre ancien bâti. Sont notamment éligibles pour cette prime : les travaux d’isolation, le remplacement de la chaudière, et l’utilisation des sources d’énergies renouvelables.

  • Le crédit d’impôt

Il y a également le crédit d’impôt de transition énergétique. Il s’agit également d’un dispositif qui permet le financement modique des travaux. Le but étant d’inviter davantage de propriétaires à se lancer. Grâce à ce crédit d’impôt, vous pouvez déduire le prix des travaux d’isolation, le changement de système de chauffage, etc. de votre assiette fiscale.

  • Les subventions ANAH

L’agence ANAH propose aussi un financement possible pour les travaux de transition énergétique, et ce, grâce à son offre « habiter mieux ». C’est un plan de financement qui peut couvrir jusqu’à 50% du chantier.

C’est une subvention qui est cumulable avec d’autres programmes de financement si besoin. Il suffit d’en faire la demande auprès de l’organisme.

  • Les assurances habitation

Enfin, sachez également que certaines offres d’assurances habitation peuvent vous aider dans la réalisation de ces travaux. Elles couvrent le remplacement des systèmes de chauffage, les travaux de rénovation électriques, l’installation de panneaux solaires, etc. Il suffit de litre votre contrat pour en savoir plus.

Les solutions pour convaincre un propriétaire réticent à la rénovation énergétique

Dans le cas où un propriétaire se montre réticent à entreprendre des travaux de rénovation énergétique, il existe différentes solutions pour le convaincre d’adopter cette démarche bénéfique tant sur le plan économique que environnemental.

Il faut souligner les avantages financiers inhérents à la rénovation énergétique. Effectivement, grâce aux économies d’énergie réalisées suite aux travaux, les factures seront considérablement réduites. L’utilisation de sources d’énergie renouvelables permettra au propriétaire de profiter des incitations fiscales et des subventions disponibles.

Il faut mettre en lumière les aspects écologiques liés à ce type de projet. La diminution des émissions de gaz à effet de serre contribue activement à la lutte contre le changement climatique et préserve ainsi notre environnement pour les générations futures.

Informer le propriétaire sur l’amélioration du confort intérieur après une rénovation énergétique peut être un argument persuasif supplémentaire. Une meilleure isolation thermique permettra notamment d’éviter les déperditions de chaleur en hiver tout en garantissant une température agréable dans chaque pièce. De même, une ventilation adéquate améliorera la qualité de l’air intérieur et favorisera ainsi une atmosphère saine et respirable.

Faire appel à des professionnels qualifiés dans ce domaine peut rassurer le propriétaire quant à la qualité des travaux effectués. Les certifications RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) sont gages de compétence et d’expertise. Il faut mettre en avant ces labels pour renforcer la confiance du propriétaire.

Une comparaison des coûts entre les travaux de rénovation énergétique et les dépenses liées à l’utilisation continue d’équipements obsolètes peut être un argument convaincant. Effectivement, bien que les investissements initiaux puissent sembler importants, ils seront rapidement rentabilisés grâce aux économies engendrées sur le long terme.

En mettant en avant ces différents arguments financiers, environnementaux, de confort et de professionnalisme, il est possible d’encourager un propriétaire réticent à saisir l’opportunité offerte par la rénovation énergétique. Une sensibilisation adéquate assortie d’une explication claire des bénéfices permettra sans aucun doute de convaincre même les plus sceptiques. Alors n’hésitez plus et lancez-vous dans cette démarche vertueuse dès maintenant !

Les incitations fiscales et les aides financières pour encourager les propriétaires à la rénovation énergétique

Pour encourager les propriétaires à entreprendre des travaux de rénovation énergétique, plusieurs mesures d’incitation fiscale et aides financières ont été mises en place par les gouvernements et les institutions publiques. Ces dispositifs visent à accompagner les particuliers dans leurs projets tout en leur offrant des avantages financiers conséquents.

L’une des principales incitations fiscales pour la rénovation énergétique est le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Ce crédit permet aux propriétaires de déduire une partie des dépenses engagées pour les travaux de leur impôt sur le revenu. Le taux du crédit varie selon la nature des travaux réalisés. Il peut atteindre jusqu’à 30% du montant total des dépenses engagées.

Au-delà du CITE, il existe aussi un autre dispositif intéressant appelé l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Ce prêt, octroyé sans intérêts ni frais bancaires, permet aux propriétaires de financer leurs travaux de rénovation énergétique. Son remboursement s’étend généralement sur une période allant jusqu’à 15 ans. L’éco-PTZ est accessible sans conditions de ressources et peut être cumulable avec d’autres aides financières telles que le CITE ou encore les subventions locales.

En parlant de subventions, il faut souligner que chaque région dispose souvent d’aides spécifiques destinées à soutenir les initiatives en matière de rénovation énergétique. Ces subventions régionales peuvent compléter avantageusement les autres dispositifs nationaux et faciliter ainsi la réalisation des travaux. Pensez à bien mentionner le chèque énergie qui représente une aide financière directe destinée à soutenir les ménages modestes.