Travaux

Comment faire sortir une chauve-souris de ma maison ?

Avec les saisons, à certaines périodes de l’année, de nombreux petits animaux peuvent vouloir s’introduire chez nous, bien au chaud dans une maison ou tout simplement attirés par la lumière. Les chauves souris font partie de ces animaux nocturnes, qui, désorientés, peuvent finir coincés dans une maison. Pas de panique, voici la solution pour faire sortir une chauve souris de votre maison.

Une chauve-souris dans ma maison ?

Il nous arrive tous de laisser les fenêtres ouvertes, pour aérer la maison. Que ce soit en plein été ou à l’arrivée de l’automne, les chauves-souris peuvent se retrouver coincées dans les maisons ou dans les combles, notamment au moment où elles commencent à migrer pour hiberner.

A lire en complément : Tout savoir sur la réfection de toiture

Si elle n’ont pas atterri dans votre maison par inadvertance (désorientation, peur), les chauves souris tentent sans doute de s’installer afin de coloniser la maison. Une fois qu’une chauve souris s’introduit dans un lieu afin d’hiberner, il faut réagir vite, sous peine de voir la maison transformée en véritable nichoir ou grotte à chauves souris.

Des espèces protégées

Il se peut que parfois, la maison concernée soit inhabitée et que de petites anfractuosités permettent à ces chiroptères de s’introduire en toute tranquillité chez vous. Si c’est le cas, réagissez vite, mais avec intelligence. En effet, les chauves souris font partie des espèces protégées car elles participent à l’équilibre de l’écosystème local, notamment en matière de régulation de la population d’insectes.

A lire en complément : Pourquoi faire appel à un électricien ?

À l’état naturel, lorsque l’on voit des chauves souris sortir de petites anfractuosités logées dans les murs, c’est plutôt bon signe de vitalité de l’écosystème qui entoure votre maison. Les chauves souris étant fragiles, leur présence indique un environnement sain et la présence d’insectes.

Par ailleurs, certaines chauves souris peuvent être des vecteurs de maladies. Il convient donc de prendre certaines précautions au moment d’attraper l’animal.

Chauves souris : pas si sorcières que ça !

Les chauves souris font partie des espèces qui ne font pas rêver. Ces petits animaux nocturnes ont toujours fait peur dans l’imaginaire collectif international. Elles font penser à la nuit, aux films d’horreur, aux contes de sorcières, aux vampires, aux maladies, à la terreur des attaques de chauves souris accrochées aux cheveux des femmes…

On redescend d’un niveau dans la panique : les chauves souris sont plus fragiles que vous. Au moment de les attraper, il faudra prendre des précautions pour plusieurs raisons :

  • Les chauves souris sont fragiles ;
  • Les chauves souris sont des vecteurs de maladies ;
  • Les chauves souris sont des espèces protégées : ne les tuez pas.

Chauves souris coincées dans une pièce ?

Comment  faire sortir des chauves souris coincées dans une pièce de votre maison ? Le référent local du réseau SOS Chauves-souris peut vous aider à trouver une solution ! Voir sur https://www.sfepm.org/sos-chauves-souris.html.

Plutôt que de les faire sortir, pourquoi ne pas les accueillir ? Le site https://plan-actions-chiropteres.fr/agir-pour-les-chauve-souris/accueillir-les-chauves-souris-chez-soi vous explique pourquoi, et comment, accueillir une chauve souris est une bonne idée !

Comment cohabiter avec une chauve souris ?

Plan actions chiroptères.fr vous décrit les modalités de cohabitation entre l’homme et les chauves-souris. Il souligne que la présence de chauves-souris est un indicateur d’un environnement sain, puisqu’elles élisent domicile près de zones naturelles, arborées et humides propices à la chasse d’insectes.

Ces animaux n’endommagent pas les habitations, ne présentent pas de danger direct, et sont plutôt bénéfiques en termes de contrôle des insectes. Leur principale nuisance réside dans l’accumulation de leurs excréments, ou guano, qui sont néanmoins inoffensifs et utilisables comme fertilisants.

Le site explicite également les cycles vitaux des chauves-souris, en précisant qu’elles cherchent la chaleur pour la mise bas entre mai et septembre et hibernent de novembre à mars, période pendant laquelle elles sont particulièrement vulnérables. Les chauves-souris peuvent habiter divers lieux d’une maison selon les saisons, y compris les combles, les granges, et même les tas de bois.

La création (ou mise en place) d’aménagements pour minimiser les inconvénients de cohabiter avec les chauves-souris est proposé et l site recommande des actions respectueuses, telles que l’installation de nichoirs et la limitation de l’utilisation de produits toxiques, pour préserver ces mammifères. Plan actions chiroptères.fr offre également des conseils pour intégrer des abris pour chauves-souris lors de rénovations, et mentionne des ressources et des associations pour plus d’informations et de soutien sur la cohabitation pacifique avec ces créatures nocturnes.

Si jamais vous avez êtes mordu ou que vous avez touché une chauve souris, contactez un médecin afin d’être conseillé.