Travaux

Comment faire un bassin de jardin ?

Les bassins de jardin constituent des écosystèmes favorables à l’éclosion de certaines espèces animales et végétales. De plus, il permet de créer un effet miroir dans le jardin. Pour jouir de ces avantages, il faut respecter les règles de conception des bassins artificiels. Suivez nos conseils pour réussir votre projet.

Définissez l’emplacement idéal

Pour réussir l’aménagement de votre bassin, il faut au préalable définir son emplacement idéal dans le jardin. À cet effet, il est d’abord conseillé de choisir un endroit qui n’est ni trop ensoleillé ni trop ombragé. Cela permettra aux plantes aquatiques de bien croître tout en évitant l’apparition d’algues dans le bassin. Un endroit du jardin qui est ensoleillé 6 h par jour est un bon emplacement pour le bassin. De même, assurez-vous que le bassin est à portée de vue depuis l’intérieur de votre demeure et depuis les autres endroits du jardin. Cette mesure est indispensable si vous avez des enfants. Ensuite, il faut éviter de construire le bassin à proximité d’un arbre et des cultures du jardin en général. Pendant l’automne, les feuilles mortes vont salir la pièce d’eau et les racines de l’arbre risquent de détruire sa fondation. Enfin, veillez à installer l’étang à côté d’un réseau d’alimentation d’eau et d’électricité.

A lire aussi : Qui contacter pour poser un revêtement de sol ?

Choisissez un type de jardin

Après avoir déterminé son emplacement idéal, il faut choisir la forme et le style du bassin sur www.jcb-aquatique-paysage.com. Pour cela, il faut tenir compte de l’environnement du futur bassin. En effet, la structure doit s’harmoniser aussi bien avec le style de votre jardin qu’avec le décor de votre intérieur. Il existe deux grands styles de bassins : le style formel et le style naturel. Les bassins de style formels ont des contours géométriques et reflètent merveilleusement la lumière du soleil. Ils sont adaptés aux jardins modernes. Si vous disposez aussi d’un jardin en longueur, vous pouvez y aménager un bassin formel. Les bassins de style naturel quant à eux ressemblent aux petits lacs. Ils conviennent aux jardins de style rustique ou anglais.

Lire également : Comment choisir vos fenêtres en PVC ?

Pensez au contenu du bassin

Avant de construire le bassin, il faut penser aux espèces animales ou végétales qui vont y vivre. Il s’agit d’une réflexion importante puisque la conception de l’étang de jardin se fait en fonction de la présence ou non de plantes et d’animaux aquatiques. Par exemple, si vous voulez réaliser un petit bassin, vous ne pouvez pas vous permettre d’y mettre des poissons ou des végétaux. Ces derniers ne pourront pas bien se développer. En revanche, si votre jardin est spacieux, privilégiez un grand étang avec une profondeur minimum de 80 cm et différents paliers. Cela lui permet d’accueillir diverses espèces de végétaux et d’animaux aquatiques.

Définissez votre budget

Après voir défini vos besoins en matière de bassin de jardin, il faut définir le budget de réalisation. Le budget doit prendre en compte en premier lieu le coût des matériaux. Il doit aussi inclure le coût de la main-d’œuvre que vous allez engager. En dernier lieu, il faudra ajouter les frais engendrés par l’entretien du bassin.

Pour faire un bassin de jardin, il faut définir l’emplacement idéal, choisir le style de bassin qui répond le plus à vos besoins et définir votre budget.

Choisissez les matériaux pour construire le bassin

Pour faire un bassin de jardin, pensez à bien choisir des matériaux adaptés qui répondent à vos besoins et s’intègrent harmonieusement dans votre environnement.

Les matériaux les plus couramment utilisés pour la construction d’un bassin sont le béton, l’acier galvanisé, la bâche en PVC, ou encore la bâche EPDM. Le choix du matériau dépendra essentiellement de votre budget et des exigences spécifiques liées à votre projet.

Le béton est un matériau solide et durable qui convient parfaitement aux bassins enterrés. Il peut être réalisé sur mesure selon les dimensions souhaitées. En revanche, sa mise en œuvre requiert une expertise certaine et son coût peut être élevé.

L’acier galvanisé, quant à lui, est facile à installer mais nécessite des renforts pour éviter que le poids de l’eau ne pousse ses parois vers l’extérieur.

La bâche PVC est économique et simple à poser, mais sa durée de vie n’est pas très longue comparativement aux autres types de matériaux disponibles sur le marché. La bâche EPDM a une excellente résistance aux rayons UV, ce qui assure sa durabilité dans le temps contrairement au PVC.

Le choix du matériau doit aussi prendre en compte les caractéristiques visuelles qu’il offre afin de s’intégrer harmonieusement avec l’environnement naturel ainsi que leur capacité isolante notamment face au froid hivernal ou au soleil brûlant estival ; cela permettra ainsi un maintien optimal du biotope aquatique.

Installez le système de filtration et d’aération du bassin

Une fois que vous avez choisi le matériau qui convient à votre projet de bassin, l’étape suivante consiste à installer un système de filtration et d’aération pour maintenir une eau claire et saine.

Un système de filtration peut être composé de différents éléments : une pompe, un filtre mécanique (qui retient les débris), un filtre biologique (qui élimine les substances organiques) et un stérilisateur UV (qui tue les bactéries). Le dernier permettra aux poissons ou aux plantations aquatiques présents dans le bassin de respirer correctement en apportant suffisamment d’oxygène dans l’eau. Un manque d’aération augmentera la prolifération des algues indésirables qui peuvent nuire au biotope aquatique.

Pour obtenir une bonne qualité du milieu aquatique, il faut veiller à ce que la filtration fonctionne continuellement afin que la quantité maximale des polluants soit traitée rapidement. Il faut aussi nettoyer régulièrement le matériel filtrant pour éviter qu’il ne se bouche trop vite avec les débris accumulés.

N’oubliez pas qu’un bon entretien passe par un contrôle régulier du pH ainsi qu’un traitement contre les maladies et parasites pouvant affecter vos poissons ou plantations ; ces derniers risquent fort bien de compromettre tout l’équilibre biologique de votre bassin.

Un système de filtration et d’aération bien conçu est donc essentiel pour garantir la santé de vos poissons et plantations aquatiques, tout en préservant l’esthétique du jardin.