Equipement de la maison

Les normes pour le tableau électrique

Les tableaux électriques équipés de porte-fusibles ne correspondent plus aux règles de sécurité en vigueur. Il faut aujourd’hui installer à la place un coffret raccordable à la terre et l’équiper de toutes les protections nécessaires différentielles et divisionnaires. Si vous êtes propriétaire, la mise en terre vous incombe. N’hésitez pas à vous renseigner pour le tableau électrique

Mettre le tableau électrique aux normes

Un tableau électrique doit aujourd’hui répondre aux exigences de la norme NF et être validé par un agent du comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité. Il fournira une attestation. Le respect de cette norme est obligatoire pour les installations neuves, les rénovations partielles ou complètes. Si vous êtes propriétaire, c’est à vous de procéder à la mise en terre du coffret. Rénover son logement passe par accorder de l’importance à son installation électrique afin qu’elle soit toujours conforme aux normes imposées. Le tableau électrique est le centre de toute l’installation électrique. C’est l’endroit stratégique puisque l’alimentation est gérée par ses différents composants. Mettre aux normes son tableau électrique, c’est assurer la sécurité des utilisateurs en évitant différents problèmes.

A voir aussi : Que faut-il savoir sur la marqueterie de paille ?

De plus de 15 ans, il n’est plus aux normes

Pour valoriser son logement, il est indispensable de mettre son installation électrique aux normes. Le tableau électrique doit répondre à un ensemble de réglementations. Toutes les masses métalliques de la maison doivent être mises en terre et raccordées par un interrupteur de protection. Dans les pièces d’eau, les circuits électriques doivent être protégés par un interrupteur spécial, un disjoncteur doit se trouver en tête du tableau électrique. Le parafoudre est obligatoire dans certaines régions de France. Tous les circuits devront être protégés grâce à des appareils différentiels, de protection contre les courts-circuits. Si votre tableau électrique a plus de 15 ans, vous devez obligatoirement le changer. Le coût va dépendre de plusieurs facteurs.

Les différentes réglementations à respecter pour un tableau électrique conforme

Pour être conforme, un tableau électrique doit respecter différentes réglementations et normes. Les couleurs des fils doivent être suivies scrupuleusement. Effectivement, chaque fil a une couleur spécifique suivant sa fonction : vert-jaune pour la terre, bleu pour le neutre et marron ou noir pour la phase. Tout électricien professionnel se doit de les connaître sur le bout des doigts.

A lire en complément : Comment faire une crédence soi-même ?

La section du câble est aussi importante à prendre en compte selon l’intensité du courant électrique qui y passe. À titre d’exemple, un circuit classique nécessite un câble de 1,5 mm² tandis qu’un circuit spécialisé de type fourneau ou radiateur aura besoin d’un câblage plus conséquent avec une section minimale de 2,5 mm² voire plus.

Vous devez installer le tableau électrique près du compteur EDF en cas d’incident. Il est fortement recommandé que ce dernier soit placé près du compteur EDF.

Vous devez noter qu’il existe plusieurs types de tableaux électriques tels que les modèles équipés d’une porte transparente permettant une visualisation rapide des circuits ainsi que ceux munis d’un interrupteur différentiel par prise (IDCP). Ce dernier dispositif offre davantage de sécurité car il protège individuellement chacune des prises contrairement aux systèmes traditionnels où seul l’interrupteur général coupe tous les circuits simultanément.

Bref, entretenir son installation électrique n’est pas anodin car cela peut éviter bien souvent bon nombre d’accidents domestiques liés au courant mais aussi garantir une durabilité optimale des différents appareils reliés au réseau tels que les ordinateurs, les appareils ménagers ou encore la télévision.

Les risques encourus en cas de non-respect des normes pour le tableau électrique

Les risques encourus en cas de non-respect des normes pour le tableau électrique peuvent être multiples et variés. Il y a un risque potentiel de surcharge du circuit électrique, ce qui peut entraîner une surchauffe des fils électriques. Cela peut aussi causer des courts-circuits et provoquer des incidents tels qu’un feu dans votre maison.

Les tableaux électriques obsolètes ne sont souvent pas équipés de la protection adéquate contre les fuites de courant. Dans ces cas-là, cela peut générer un danger important pour les personnes habitant à l’intérieur du bâtiment. Si vous détectez une fuite de courant ou si vos différentiels sautent fréquemment, cela doit alerter votre vigilance quant à l’état général de votre installation.

N’oublions pas que contrairement aux idées reçues, toutes les installations anciennes ne disposent pas forcément d’une mise à la terre efficace. Sans cette dernière, vous pouvez recevoir une décharge voire même subir un accident mortel en cas, par exemple, d’une panne soudaine sur certains appareils électroniques.

Le respect strict des règles relatives au tableau électrique est essentiel pour assurer la sécurité dans nos logements et limiter autant que possible tous ces types d’accidents domestiques bien trop nombreux encore aujourd’hui.